Un an après l'ouragan Irma, le SPF encore en action [Archivé]

Irma, l’un des plus puissants ouragans jamais enregistré dans l’Atlantique, a ravagé de nombreuses îles des Caraïbes, le 6 septembre 2017. S’en sont suivis José, Katia, Maria...  Derrière ces monstres climatiques, les bénévoles du SPF sont venus en aide à des dizaines de milliers de sinistrés et de sans-abri.

Totalement démunies, certaines familles ne pouvaient plus subvenir à leurs besoins vitaux. Le SPF est venu en aide à 30.000 personnes.
Yoann Léguistin

Aujourd’hui, la majorité des infrastructures électriques et d’eau potable est rétablie, mais beaucoup de logements portent encore les stigmates des ouragans. Cette catastrophe a surtout révélé la pauvreté d’une grande partie des sinistrés. « Les familles qui étaient déjà en difficulté (…) le sont encore davantage après Irma », Peggy Oulerich, chargée de mission à COBRACED, partenaire du SPF. C’est pourquoi le Secours populaire et ses partenaires continuent d’agir sur place, après être déjà venu en aide à 30.000 personnes.

100 000 euros débloqués en urgence

Le Secours populaire a immédiatement débloqué 100 000 euros de son fonds d’urgence, pris contact avec ses partenaires caribéens et dépêché des bénévoles en Guadeloupe, à Saint-Martin et à la Dominique. [...]

Les habitants de Saint-Martin, d'une partie de la Guadeloupe, et de la Dominique ont dû vivre dans un environnement totalement dévasté.

Les habitants de Saint-Martin, d'une partie de la Guadeloupe, et de la Dominique ont dû vivre dans un environnement totalement dévasté.

 

154 000 litres d’eau,
7 000 litres de lait et
37 tonnes de produits d’hygiène
ont transité par la base
logistique du SPF.
 

 

[...] A Saint-Martin, le SPF a mené des distributions de produits de première nécessité auprès de milliers de sinistrés (nourriture, eau potable, produits d’hygiène et de nettoyage, matériel de mise à l’abri). Le SPF a fait de même auprès de 400 familles sinistrées du sud de Basse-Terre en Guadeloupe, ainsi que sur l’île de la Dominique, avec ses partenaires Soleil d’Or et Portsmouth Community Watch Foundation.

À Saint-Martin, les bâtiments d’une école primaire ont été transformés en centre d’hébergement pour reloger les personnes totalement démunies. Plusieurs distributions de produits de première nécessité, de jeux, de matelas y ont été effectuées.

Le SPF et ses partenaires ont distribué des sinistrés 62 tonnes de nourriture, 990 bâches, 200 000 pastilles de potabilisation de l’eau.

Le SPF et ses partenaires ont distribué des sinistrés 62 tonnes de nourriture, 990 bâches, 200 000 pastilles de potabilisation de l’eau.

 

Partout où le SPF et ses partenaires locaux sont intervenus, des habitants se sont portés volontaires pour contribuer aux secours.

 
Partout où le SPF et ses partenaires
locaux sont intervenus, des habitants
se sont portés volontaires pour contribuer
aux secours.

 

Réhabilitation d'école et reprise des activités artisanales

Depuis les ouragans de septembre 2017, les difficultés auxquelles étaient confrontées les jeunes se sont aggravées. Le taux de déscolarisation est élevé. Le Secours populaire et la COBRACED mènent un programme d’accompagnement des collégiens, lycéens et de leurs parents issus des « quartiers prioritaires » de Saint-Martin. Des activités sportives, culturelles, éducatives ou de bien-être leur sont proposées.Les bénévoles du SPF ont participé à la réhabilitation des logements de six familles à Basse-Terre (Guadeloupe). Sur l’île de la Dominique, l’école St John’s à Portsmouth, qui accueille 300 élèves, a été réhabilitée, ainsi qu’une cuisine communautaire, afin de distribuer 5 200 repas par an aux plus démunis.

Il a également fallu relancer des activités génératrices de revenus. En Guadeloupe et à la Dominique, le SPF a permis notamment la réparation de bateaux de pêche artisanales et a remis du matériel professionnel à 90 pêcheurs. L’association a fait de même au Mexique dans l’État d’Oaxaca, frappé par les séismes destructeurs des 7, 19 et 23 septembre : 160 femmes amérindiennes ont repris leur travail grâce à l’apport d’intrants et de matériels nécessaires à la fabrication de galettes de maïs. A Cuba, avec l’Association cubaine de production animale, des infrastructures d’élevage appartenant à 226 familles ont été réparées dans la province de Santa Clara.

Après les actions d'urgence, le SPF contribue au rétablissement de l'activité économique des familles.

Après les actions d'urgence, le SPF contribue au rétablissement de l'activité économique des familles.

 

Les enfants aux Antilles et au Mexique font l'expérience de la solidarité internationale, à travers l'aide acheminée par le SPF et ses partenaires.

Les enfants aux Antilles et au Mexique font l'expérience de la solidarité internationale, à travers l'aide acheminée par le SPF et ses partenaires.

Un programme de soutien pour la jeunesse

Les besoins demeurent immenses pour les personnes démunies qui peinent à reprendre le cours de leur vie. Le taux de chômage est très élevé, en particulier chez les jeunes. Et un travail de prévention des risques liés aux aléas climatiques est indispensable.

À Saint-Martin, le SPF continue de soutenir ses partenaires qui travaillent avec les enfants, les jeunes et leurs parents à travers des programmes socio-culturels et éducatifs. En Guadeloupe et sur l’île de la Dominique, avec ses partenaires locaux, il mettra en place de scieries mobiles pour la reconstruction des maisons traditionnelles. À la Dominique, le SPF soutiendra la création d’une radio communautaire pour la population Kalinago. Elle renforcera le système d’alerte en cas d’ouragan. En Haïti, le pays le plus pauvre de la région, le SPF distribuera des semences pour la reprise des activités agricoles. A Cuba, 20 000 euros de travaux vont être entrepris pour réhabiliter l'école Manolo Garrido, située à Sagua la Grande, au nord de l'île.
 

À ce jour, le SPF a reçu des dons de matériel en grande quantité, bénéficié de mises à disposition de lieux de stockage, de moyens de transport, et d'une mobilisation importante de bénévoles qui ont récoltés des dons et agissent auprès des sinistrés. Cette solidarité représente un ensemble valorisé à plus de 551 000 euros. Parallèlement, la collecte du SPF pour cette urgence s’élève à près de 2 millions d’euros. Sur ce total, environ 1,6 million* ont déjà été engagés sur place (* dans l’attente de l’arrêté des comptes 2018).

 

Pour les fêtes de fin d’année, les enfants ont été gâtés avec 1000 colis alimentaires festifs, des messages de « copain du Monde » de métropole, des milliers de jouets et de livres.

Pour les fêtes de fin d’année, les enfants ont été gâtés avec 1000 colis alimentaires festifs, des messages de copains du Monde de métropole, des milliers de jouets et de livres.

En images

Liens

Fichiers

Mots-clés