Urgence ouragans : la solidarité continue [Archivé]

Installée dans l’office du tourisme quartier de Marigot, la mission du Secours populaire français à Saint-Martin est à pied d'œuvre pour distribuer les premières aides d'urgence et évaluer les besoins des familles afin de les accompagner dans la durée.

Arrivée et préparation de l'aide d'urgence à Saint-Martin
Yoann Léguistin

Les ouragans poursuivent leur route meurtrière et ont touché, mardi 19 septembre, la Martinique, Dominique et la Guadeloupe, base arrière des secours déployés sur l’île de Saint-Martin.

Premières distributions

Installée dans l’office du tourisme quartier de Marigot, la plus grande ville de la partie française de l’île, la mission du Secours populaire a organisé lundi 18 septembre les premières distributions d’aides auprès de deux cents familles, environ mille personnes.

La grande majorité des colis acheminés sur place a été distribuée à Quartier-d'Orléans, à Sandy-Ground, à Saint-James et à Concordia, grâce à l’appui de 16 bénévoles.

« Les colis ont été donnés individuellement à chaque famille, ce qui permet de créer des liens et de recenser leurs besoins », précise Christian Causse, l’un des cinq membres de la mission du SPF à Saint-Martin, qui comprend une infirmière.

« Des bateaux dans les cimetières »

Invités à ne sortir sur aucun prétexte (alerte violette), les habitants affrontent des conditions difficiles : à cause de vents violents, des tôles volent et les rues sont jonchées de débris. « C’est un spectacle de désolation inimaginable. On dirait qu’une bombe a tout soufflé. On a même retrouvé des bateaux dans les cimetières », souligne Christian Causse.

Après le passage des ouragans, scène de désolation à Saint-Martin

Après le passage des ouragans, scène de désolation à Saint-Martin.

 
Restées pour protéger le peu qu’il leur reste, ces familles font partie des plus précaires et des plus  vulnérables, celles qui n’ont pas les moyens de quitter l’île. Achetée en Guadeloupe ou envoyée, cette première aide comprend des kits d’hygiène, des colis pour bébé et enfant, du lait, des biscuits, des bouteilles d’eau. Les familles aidées ont également reçu des pastilles pour purifier l’eau (de quoi purifier pas moins de 144 000 litres ont été acheminés de métropole), des toiles de tente et des bâches pour colmater leurs toits endommagés ou détruits. Grâce à un partenariat avec deux boulangeries de l’île auxquelles le SPF fournit la farine, du pain sera bientôt distribué.
 
Arrivée, tri et distribution des premières aides d'urgence à Saint-Martin

Arrivée, tri et distribution des premières aides d'urgence à Saint-Martin.

Agir collectivement et dans la durée

Sur place l’implication des personnes sinistrées et des associations locales est importante afin d’agir collectivement afin que la solidarité parvienne dans des bonnes conditions. 

En lien avec ses partenaires locaux, Aquadev et l’ Agence de coopération, d’organisation et de développement durable et solidaire des territoires (ACOD), le Secours populaire accompagnera dans la durée les victimes des ouragans dans les domaines de la santé, de l’éducation et soutiendra la reprise d’activités. 

Sur place, les plus grosses difficultés demeurent le rétablissement de l’électricité, le manque d’eau potable et la nécessité de se protéger en pleine saison des pluies, qui dure jusqu’en novembre. 

Pour répondre à ces urgences, 200 tonnes de produits seront acheminés à partir du samedi 23 septembre. Dès maintenant, le SPF fait partir 450 bâches pour toiture et neuf conteneurs d’eau, de produits alimentaires et d’hygiène donnés par des entreprises partenaires du Secours.

Collecter partout pour la solidarité

Ces produits seront réceptionnés par les délégués du Secours populaire et les associations partenaires sur place qui agissent au côté du SPF afin d’apporter le soutien nécessaire aux nombreuses victimes des ouragans. Les besoins sont immenses, beaucoup de familles ont tout perdu. Partout en France, les bénévoles de l’association, dont les Copains du monde, se mobilisent pour collecter des fonds, capital à la poursuite des actions dans la durée, avec de nombreux partenaires solidaires.

Liens

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.