À la Fondation Ramsay, la solidarité ça marche ! [Archivé]

Du 25 mars au 5 avril, la Fondation Ramsay Générale de Santé a mobilisé les salariés de ses 140 établissements. Le « Challenge # 1pas1don » invitait tous les volontaires à transformer leurs pas en euros au profit du SPF.

Du 25 mar au 5 avril, les 140 établissements de la Fondation Ramsay Générale de Santé ont mobilisé leurs salariés.
Bruno Manno

Deux jours avant la fin du « Challenge#1pas1don », les équipes de l’hôpital privé de l’ Ouest parisien de Trappes sont aussi motivées qu’au premier jour. Ici, l’établissement qui regroupe de nombreuses spécialités médicales, a su rapidement mobiliser plusieurs équipes : cardiologie, médecine générale et consultations. Durant deux semaines, infirmiers, aides-soignants, personnels administratifs et médecins de la Fondation Ramsay Générale de Santé ont participé au challenge solidaire « Challenge #1pas1don ». Concrètement les 29 000 collaborateurs et les 6500 médecins libéraux pouvaient télécharger l’application Kiplin et ensuite se créer un compte et constituer des équipes de 5. À chaque kilomètre enregistré, un euro était reversé au Secours populaire. La finalité de ce Challenge, financer des actions de prévention menées dans les relais-santé, au sein despermanences d'accueil et de solidarité du Secours populaire, notamment dans les départements retenus pour ce programme.*

« On a trouvé l’idée très simple »

À Trappes, à l’hôpital privé de l’Ouest parisien comme dans les 140 établissements répartis sur l’ensemble du territoire les salariés volontaires ont rapidement organisé des équipes de 4 à 5 personnes. Florine, infirmière en médecine générale explique ce qui a motivé son engagement « Avec mes collègues on a très vite  voulu s’inscrire. On a trouvé l’idée très simple, il suffisait de télécharger une application qui enregistrait nos pas. Et nous les infirmières des pas on en fait beaucoup en une journée. Par exemple hier je sais que j’ai marché 9 kilomètres. Et puis faire ça en équipe c’est motivant. Marcher pour une bonne cause ce n’est pas marcher pour rien ! » Comme elle, Gaël aide-soignant est très engagé dans cette « compétition solidaire » comme il la nomme lui-même. Pour lui, marcher pour le SPF c’était une comme une évidence « Je connais bien votre association, je croise très souvent des bénévoles qui collectent des produits alimentaires près de chez moi. Je connais aussi votre grande manifestation d’été qui offre une journée à la mer à des milliers d’enfants qui ne peuvent pas partir en vacances. Je sais que l’argent que l’on va reverser au SPF sera bien utilisé. C’est pourquoi je n’ais pas hésité une seconde à télécharger l’application.»

S’engager sur son lieu de travail, c’est possible

Avec des affiches dans tous les espaces collectifs et des sets de table disposés à la cafétéria, cette opération a largement été médiatisée au sein du groupe. Ce qui a certainement conduit au bon résultat de ce Challenge avec 283 millions de pas réalisés par 3 650 participants. Ayant atteint l’objectif de 50 000 euros, la Fondation Ramsay Générale de Santé soutiendra plusieurs projets de prévention au profit du SPF et développera aussi des actions de solidarité au sein de ses structures. Notamment avec des interventions de bénévoles dans des établissements pour inviter les salariés du groupe à poursuivre leur engagement auprès du Secours populaire. Quoi qu’il en soit, cette première action entre le SPF et la Fondation Ramsay Générale de Santé ne sera pas la dernière. Comme le souligne Sophie Guibert assistante de direction, « Nous sommes fiers de participer à une telle opération. Souvent on a envie d’aider les autres et de participer à la solidarité mais l’on ne sait pas trop comment faire. Et puis on se dit que l’on manque de disponibilité. Avec ce Challenge, cette question est réglée. On peut s’engager sur son lieu de travail. »

* Charente-Maritime, Bas -Rhin, Rhône, Yvelines, et Haute-Garonne.

Mots-clés