Le Tour de France accueille les "oubliés du sport" [Archivé]

Deux cents enfants aidés par le Secours populaire français ont assisté, le 6 juillet,  à l’arrivée du Tour de France à Troyes. Avant, ils ont participé à une journée festive pour le 10e anniversaire des « oubliés du sport ».

Les enfants invités par le Secours populaire saluent avec joie l'un des coureurs du Tour de France, peu avant l'arrivée d'étape à Troyes.
Gérard Mazet

« Joyeux-â-nniversaiiiiire ; joyeux-âââ-nniversaire… » Vêtus chacun d’un t-shirt blanc et d’une casquette blanche siglés de la main ailée, bleue et rouge, du Secours populaire, deux cents enfants, réunis sur l’escalier principal du stade de l’Aube à Troyes, se sont mis à chanter quand des bénévoles ont apporté un grand gâteaux d’anniversaire, à l’occasion des 10 ans des « Oubliés du sport ».

Depuis 2008, le Secours populaire français fait découvrir le Tour de France de cyclisme à des enfants dont les familles sont accueillies par ses bénévoles tout au long de l’année. Réunis dans les villes étapes de la course, ils s’initient à la pratique du BMX et passent à chaque fois une journée festive.

« Quand on pense qu’un enfant sur trois ne part pas en vacances, on se dit que nos bénévoles sèment des graines d’espoir », déclare Julien Lauprêtre, le président du SPF.

Au total, 8 000 petits ont déjà participé à ces événements centrés sur l’accès à la pratique sportive. « Pour cela, nous nous appuyons sur un partenariat solide avec la Fondation FDJ, Amaury sport organisation (ASO) et la Fédération française de cyclisme (FFC) », relève Christian Lampin, secrétaire national du SPF chargé de l’accès au sport et à la jeunesse.

Réunis à Troyes, le 6 juillet, pour assister à l'arrivée d'étape du Tour de France et profiter de plusieurs ateliers, 200 enfants ont fêtés les 10 ans des "Oubliés du sport"

Réunis à Troyes,
le 6 juillet,
pour assister à l'arrivée
d'étape du Tour de France
et profiter de plusieurs ateliers,
200 enfants ont fêtés
les 10 ans
des "Oubliés du sport".

 

 

Ce 6 juillet, les enfants de Troyes ont retrouvé des copains venus de Paris, de Reims et de Bar-le-Duc. Ils ont tous entre 6 et 12 ans. Les bénévoles ont monté un circuit de BMX, un vélo tout terrain. Par groupe de dix, les petits ont mis un casque, choisi un vélo et se sont mis en ligne pour écouter les consignes données par un animateur de la FFC, Antoine. Puis, chacun son tour, les jeunes cyclistes se sont élancés sur le circuit, d’abord en évitant les bosses puis en s’y confrontant. Pour Célia et Lucie, c’est la première fois qu’elles utilisaient un BMX. Leurs premiers tours sont hésitants. « C’est un peu dur, mais c’est bien », lance Lucie.

Chester avait hâte de venir

La mère de Chester n’a pas l’argent nécessaire pour remplacer le vieux vélo de son fils. Il est devenu trop petit et donc inutilisable. Levé de bonne heure, Chester avait hâte de venir faire du BMX. Un peu pataud par manque d’habitude, il est tombé. Ce qui ne l’a pas du tout découragé : « Ça va. J’ai pas mal. Je suis déjà plus à l’aise », dit-il avec le sourire. Antoine, l’animateur, approuve : « Tu as déjà un meilleur équilibre. »

Les petits et les jeunes ado ont fait des tours de circuits de BMX.

Les petits
et les jeunes ados
ont fait des tours
de circuits de BMX.

 

 

 

 

Cette année, cette animation sera présente à douze étapes du Tour : 1 200 enfants se lanceront sur le circuit BMX ; 800 autres seront invités par le SPF, y compris à l’arrivée sur les Champs-Elysées, pour profiter des animations de la caravane qui accompagne, dans la bonne humeur, les coureurs cyclistes.

Dépistage visuel pour 150 enfants

Cette année, les enfants du Secours populaire bénéficieront d’un dépistage visuel, grâce au partenariat avec la Fondation Krys Group, qui met à disposition son Bus de la vue. A Troyes, les trois-quarts des petits invités en ont profité : ils n’avaient pas consulté d’ophtalmologistes depuis au moins deux ans. Ils ont tous reçu des lunettes de soleil et ceux qui ont besoin de lunettes de vue (correction inférieure à 8 dixième), les recevront dans quelques semaines.

Opticiens et Ophtalmologues du Bus de la Vue se sont occupés de 150 enfants. Le dépistage visuel a été fait très consciencieusement.

Opticiens
et Ophtalmologues
du Bus de la Vue
se sont occupés de 150 enfants.
Le dépistage visuel
a été fait très consciencieusement.

 

 

« Prendre soin de la vue des enfants est très important, pour leur bien être et pour leur apprentissage scolaire », précise Ophélie, l’une des opticiennes qui recevaient les enfants, aux côté de deux ophtalmologues. Ce dépistage aura des suites. « Pour l’opération, nous sommes entrés en relation avec un ophtalmologue qui suivra désormais les enfants. Une aide précieuse pour les familles que nous accompagnons », se réjouit Éliane Georget, secrétaire générale du SPF de l’Aube.

Vers 17 heures, les petits invités du SPF se sont dirigés vers l’arrivée de l’étape du Tour de France. Toute la ville était pavoisée. Les petits sont repartis avec des rêves plein la tête.

Liens

Fichiers