Une caravane solidaire pour la Grèce

Du 28 avril au 8 mai 2018 une mission composée de bénévoles de Gréasque dans les Bouches-du-Rhône s’est rendue en Grèce pour effectuer des distributions.

Après deux jours de voyage, les bénévoles du SPF ont effectué des distributions à Athènes.
SPF 13

 

Après presque un an de préparation, et deux jours de voyage, l’équipe de huit bénévoles du comité de Gréasque est arrivée à Athènes. Son objectif, apporter une aide matérielle à des personnes en situation de grande précarité ainsi qu’à des migrants. Sur place, ils ont rencontrés trois partenaires du Secours populaire français, Solidarité Pirée, Solidarité populaire et l'équipe médicale d'un dispensaire solidaire. Ces rencontres ont permis de mieux comprendre les difficultés liées à ce qui est appelé la « crise économique » que traverse ce pays depuis quelques années. Une crise à laquelle s’ajoute l’arrivée de nombreux migrants, fuyant les guerres, la torture et la misère. Chaque association ayant son propre domaine d’intervention, aide alimentaire, recherche d’abris, soins médicaux, accompagnement administratif…

 

Tout un village mobilisé

Alors que les médias ne parlent plus beaucoup de la Grèce, la situation de nombreux grecs est toujours extrêmement difficile, c’est pourquoi le SPF ne cesse de se mobiliser. Pour Guy Verga, responsable du comité « Cette caravane humanitaire avait un double objectif. Nous voulions apporter une solidarité concrète avec deux tonnes de matériel, et profiter des nos véhicules pour revenir avec de l’huile d’olive que nous revendrons en France. Des ventes qui nous permettront bien sûr, de poursuivre nos actions en Grèce. Notre souhait est de pérenniser cette aide. Initiée par Luc Talasinos, d’origine grecque et bénévole au SPF, ce voyage est certes le premier mais certainement pas le dernier.» La réussite de cette mission est le résultat d’un investissement important et pas seulement du SPF mais aussi des 4000 habitants du village de Gréasque. Ce projet de caravane solidaire reprenait l’idée des caravanes de la route de la soie, qui partaient  avec une cargaison mais qui ne revenaient pas à vide, a suscité beaucoup de sympathie auprès des Gréasquéens. Mais c’est aussi dans tout le département que ce projet a rayonné, notamment grâce au soutien des comités de Septèmes-les-Vallons, d’Aubagne, et de Fuveau qui ont fait des dons matériels et financiers.

 

 

Des entreprises solidaires

Sans cet élan et cette dynamique il aurait été beaucoup plus difficile aux bénévoles du comité de collecter tous les produits dont ils avaient besoin. Notamment, grâce aux dons de l’entreprise Eurocum et de l’imprimerie Brunehaut qui ont mis à disposition deux palettes de cahiers spécialement fabriqués pour des enfants grecs ainsi que des fournitures scolaires. L’engagement des élèves et des collégiens du village dès le mois de septembre a été important et a compté pour la résussite du projet. Dès leur retour, Luc, Marielle, Mario, Sylvie, Pascale, Rémy, Véronique et Guy ont été sollicités par de nombreux habitants qui attendaient avec impatience le compte-rendu de la mission. Après un premier rendez-vous le 15 mai 2018 dans une salle municipale pour une projection photos, c’est le 26 mai lors du festival départemental Mondjali que l’ensemble des bénévoles du département se retrouvera pour faire un premier bilan. Quant aux 2 000 litres d’huile d’olive ramenés, ils ont déjà trouvé preneurs.