Top départ du Don'actions 2020

Le 11 janvier le SPF lançait sa campagne du Don’actions dans de nombreuses villes de France. Cette campagne de collecte de dons financiers est programmée jusqu’au 11 mars. Celle-ci permet au SPF d’agir et de développer la solidarité.


Laurent Indovino / SPF

Initiée en 1998, la campagne du Don’actions mobilise l’ensemble de l’association pendant trois mois. Son objectif est simple : permettre à l’association de disposer des moyens nécessaires pour venir en aide aux personnes les plus démunies en France et dans le monde.Cette année encore les bénévoles, les copains du monde et les personnalités étaient présentes le 11 janvier pour lancer cette 22 e édition du Don’actions. Jusqu’au 11 mars les bénévoles iront à la rencontre du plus grand nombre et rivaliseront d’idées de collecte.A Rouen, c’est en centre-ville qu’une trentaine de bénévoles s’est donné rendez-vous pour « faire la fête de la collecte » comme l’explique Isabelle bénévole à la fédération. Avec le groupe de percussions AGOGO une belle animation a permis au public d’être généreux et de découvrir les belles et nombreuses actions conduites par le SPF. Les 500 euros collectés vont donner des moyens supplémentaires aux bénévoles de Seine-Maritime qui en 2020 souhaitent encore développer la solidarité.Comme eux les bénévoles de Marseille ont su se faire entendre ce 11 janvier dans le quartier du centre-ville près de la Canebière avec notamment la présence de nombreux copains du Monde. Pour Gaëlle Salado, engagée sur cette campagne : « Cette année, dans les Bouches-du-Rhône le Don’actions est bien parti. Tous les comités et antennes du département sont super motivés. Les commandes de carnets sont plus nombreuses ; c’est un signe très positif qui montre l’engagement de tous. Beaucoup d’initiatives sont programmées jusqu’au tirage national. »

Collecter et faire connaître le SPF

Cette campagne s’appuie sur différentes façons de collecter : un grand jeu solidaire dans le but de diffuser le plus largement possible des tickets-dons d’une valeur unitaire de 2€, avec un déploiement digital pour jouer en ligne, mais aussi sans la collecte au tronc, les initiatives populaires… C’est par un lancement à la tonalité sportive que le Secours populaire d’Annecy a quant à lui décidé de démarrer cette campagne 2020, lors d’un match de football opposant le club d’Annecy à celui de Hyères le samedi 11 janvier. Une vente dans les tribunes par les bénévoles a fait connaître la collecte nationale auprès des supporters. Dans d’autres départements, c’est un peu plus tard que le Don’actions sera lancé, notamment le 17 janvier lors des rendez-vous de début d’année, avec les bénévoles lors du partage de la galette, comme à Reims et Orléans.Une fois de plus le Secours populaire sait qu’il peut compter sur l’engagement des bénévoles, l’implication des personnes aidées, les copains du Monde, les personnalités qui le soutiennent régulièrement ainsi que sur la générosité des donateurs.

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.

Sans les bénévoles, rien n’est possible !

C’est grâce à la mobilisation de dizaines de milliers de bénévoles que le Secours populaire peut mener ses actions. Vous pouvez nous rejoindre :

Mots-clés