Réchauffement climatique

Leur nom officieux est "réfugiés climatiques", de "l´environnement", de "l´écologie". Ils fuient les sécheresses, les inondations ou les cyclones. Ils seront 150 millions à l´horizon 2050, sans aucun statut juridique précis. C´est-à-dire sans protection.

Dossier réalisé par Alexandre Dubuisson.

Articles

Mots-clés