Pierre Lemarchand

Articles

Hranush, réfugiée : « C’est mon endroit à moi »

  • Mis à jour le :

Le Secours populaire vient en aide, de manière inconditionnelle, à tous les réfugiés, tous les migrants qui espèrent trouver, dans notre pays, un peu de paix ou une vie meilleure. A l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, décrétée par les Nations Unies afin de rendre hommage aux réfugiés du monde entier, nous avons souhaité publier le portrait de l’une d’entre eux, Hranush Movsisyan, qui a dû fuir les persécutions dont elle et son mari étaient victimes en Arménie. En France, avec le Secours populaire, elle a reconstruit sa vie. Portrait.

 

Kosovo : Handikos, le handicap à bras-le-corps

  • Mis à jour le :

Handikos est une association qui, au Kosovo, développe des actions pour soutenir les personnes en situation de handicap, une question cruciale pour le pays. Depuis la fin des années 90, le Secours populaire a noué un partenariat avec son antenne de Vushtrri, ville située dans le nord du pays, près de Mitrovicë. Dans le centre de Handikos sont accueillis les enfants et leurs familles, lors de séances thérapeutiques ainsi que pour un accompagnement moral et matériel. Reportage.

Ukraine : trois mois après, une mobilisation à la hauteur du bouleversement [Archivé]

  • Mis à jour le :

Il y a trois mois jour pour jour, la guerre en Ukraine se déclarait. A la détresse de la population, le Secours populaire français répondit aussitôt par la seule arme qu’il connaisse : une solidarité concrète, chaleureuse et inconditionnelle. Retour sur trois mois d’une mobilisation menée tambour battant en Ukraine et à ses frontières, en France comme ailleurs dans le monde.

Italie : la solidarité en résistance [Archivé]

  • Mis à jour le :

Les 5 et 6 mai, une mission du SPF s’est rendue en Italie, à Riace, afin de découvrir la ludothèque réhabilitée et garnie de livres et de jouets grâce à son soutien. ARCI et ARCS, partenaires du SPF en Italie, accompagnent les actions de Mimmo Lucano, l’ancien maire de ce village pauvre de Calabre, pour accueillir et intégrer les migrants-réfugiés, a fortiori depuis que l’homme a été condamné pour « délit de solidarité » par la justice italienne. Reportage.

Tulle : un havre au bout de l'exil [Archivé]

  • Mis à jour le :

Aux hommes, aux femmes, aux familles qui quittent leur pays pour conjurer la misère ou sauver leur vie, et qui viennent trouver refuge en France, le Secours populaire français a toujours ouvert ses portes, sans conditions. En Corrèze, à Tulle, les personnes migrantes et réfugiées sont soutenues sur bien des plans : aides à se nourrir, se vêtir, se loger, apprentissage de la langue française... Très nombreux sont également ceux qui deviennent des bénévoles actifs du Secours populaire, trouvant dans l’association le moyen d’exercer leur citoyenneté, de trouver un équilibre et, selon leur terme à toutes et tous, d’intégrer une famille.

Pologne : Marta, à coeur ouvert [Archivé]

  • Mis à jour le :

Marta Wisniowska habite à Przemysl, en Pologne, à la frontière ukrainienne. Elle est bénévole au sein de l’association PKPS (Comité polonais d’aide sociale), le partenaire du Secours populaire français sur place. Dès le premier jour de la guerre, elle est, comme tous les volontaires de PKPS, mobilisée. Son engagement solidaire est total : elle cuisine, écoute, réconforte, oriente, traduit. Et elle accueille, dans sa maison, des familles ukrainiennes soutenues par PKPS, le temps qu’elles se reposent avant de continuer leur exil. La porte de Marta, comme son cœur, sont ouverts. Portrait.

Odessa : « Les enfants vivent au rythme des raids aériens » [Archivé]

  • Mis à jour le :

Depuis le début de la guerre en Ukraine, le Secours populaire se porte aux côtés de ses partenaires afin de venir en aide à la population civile qui fuit les combats. Avec PKPS, des actions sont développées en Pologne afin de concourir à la propreté et à l’hygiène des centres d’accueil et d’hébergement pour les réfugiés. En Ukraine même, pour les habitants d’Odessa ou les personnes qui s’y sont déplacées, des distributions de nourriture et de produits hygiéniques sont effectuées avec l’association ukrainienne Ukrainian Association of Solidarity – Four-Leaf Clover. Liudmyla Havryliuk, sa présidente, témoigne de la situation sur place ainsi que de la solidarité qui y est déployée.

Przemysl : l’humanité au coeur de l’exil [Archivé]

  • Mis à jour le :

Emprunter les pas des bénévoles de l’antenne locale de Przemyśl du PKPS (Comité polonais d’aide sociale), l’association partenaire du Secours populaire, c’est emprunter ceux des milliers de réfugiés ukrainiens qui, quotidiennement, franchissent la frontière de la Pologne pour fuir la guerre. Dans le centre humanitaire ainsi que dans les 7 centres d’hébergement d’urgence de la ville de Przemyśl, le SPF et son partenaire s’engagent sur un vaste programme de soutien à l’hygiène des familles et la propreté des centres d’accueil d’urgence. Car il en va de leur dignité. Reportage.