Pauvreté-Précarité

Dans les 1 256 permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé du Secours populaire, partout en France, les bénévoles assistent au quotidien à l’explosion des demandes d’aides et à l’émergence de nouveaux publics.

71 % des Français se disent prêts à s’impliquer dans des actions de solidarité auprès des plus pauvres.
Stéphane Peniguel

Couverture du Convergence 350

Sondage Ipsos – SPF
En 2016, 55 % des Français jugent que leur vie quotidienne est menacée par la pauvreté.

Accéder au dossier et au sondage.

 
 
 
 
 
 
 
 
 

La pauvreté au quotidien

La pauvreté augmente de manière significative en France. Pour les familles en difficulté, la rentrée est toujours très difficile, c’est pourquoi, en septembre,  l’association lance sa campagne « Pauvreté-Précarité » et multiplie les initiatives de solidarité pour venir en aide aux personnes les plus précaires, notamment en direction des femmes seules avec enfants, premières victimes de l’exclusion.

Le raz-de-marée de la misère

En France comme en Europe, la crise économique et ses conséquences poussent de plus en plus de personnes à frapper aux portes du Secours populaire pour demander de l’aide, c’est un véritable « raz-de-marée de la misère » qui frappe les enfants, les femmes, les familles, les jeunes, les personnes âgées, les travailleurs précaires…

Au Secours populaire, les personnes en difficulté sont accueillies dans les permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé. Dans toute la France, ce sont des lieux de vie et de solidarité qui permettent aux bénévoles d’accueillir, d’écouter et d’apporter soutien, aide matérielle, conseils. Leur rôle est essentiel, elles sont les principales portes d’entrée de l’association. Ces permanences sont étudiées pour offrir un cadre convivial et chaleureux où les personnes en situation de précarité peuvent parler de leurs difficultés, et cela en toute confidentialité et dans le respect de la dignité de chacun.

En 2014, les permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé du Secours populaire ont permis à 2 737 300 personnes démunies de trouver soulagement, aide réelle, écoute chaleureuse et accompagnement.

Ce travail colossal a pu être réalisé grâce au dévouement des plus de 80 000 bénévoles de l’association, mais également à l’engagement de ses fidèles parrains et marraines, sans oublier l’indispensable soutien de ses partenaires.