Paris : les Pères Noël verts montent dans la Grande Roue

Le 20 décembre, c'était déjà Noël pour mille enfants de familles accueillies par le Secours populaire français. Elles ont participé à l'après-midi festif des forains, avec les Pères Noël verts : distribution de jouets neufs, goûter et tours de Grande Roue.


Bruno Manno

Sur la place de la Concorde, à Paris, une guitare jazz accompagne le murmure continuel des conversations et les rires des enfants. Venus des huit départements d’Île-de-France, de l’Eure et d’Eure-et-Loir pour un après-midi festif dans la capitale, mille garçons et filles découvrent des piles de cadeaux au pied de la Grande Roue. Après avoir fait la queue, chaque enfant choisit un jouet neuf : tracteurs rouges, poupées roses, dragons verts…

C'est Noël avant l'heure pour ces enfants invités à un après-midi festif place de la Concorde. La bonne humeur était de la partie.

C'est Noël avant l'heure pour ces enfants invités à un après-midi festif place de la Concorde. La bonne humeur était de la partie.

 

Assise à une table, Mounia, bénévole, veille sur une dizaine d’enfants qui s’appliquent à manger leurs barbes à papa rose vif, dont l’odeur baigne la petite assemblée : « On a pris le bus et le métro pour venir jusqu’ici. C’était quelque chose ! » Une véritable expédition pour ces enfants de quartiers populaires de Pavillon-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, qui n’ont jamais l’occasion ni les moyens de visiter la Ville lumière.

La chanteuse Nicoletta, marraine du SPF, distribuait les cadeaux aux enfants pendant que les parents prenaient des photos de la scène.

La chanteuse Nicoletta, marraine du SPF, distribue les cadeaux aux enfants pendant que les parents prennent des photos de la scène.

 

Un groupe revient de la Grande Roue : « C’est super, on voit les toits de Paris », dit l’un des garçons. « Moi, je n’y monte pas, j’ai trop peur », confie Nissam. « C’est ça qui est bien. T’as peur, mais tout va bien. Tu ne risques rien », lui lance l’un de ses copains. Après avoir dégusté une barbe à papa, tout le groupe repart pour un second tour dans les airs. « J’y vais aussi », souffle en courant Nissam, qui veut bien tenter l’aventure et dominer son appréhension.

En plus des cadeaux et de la Grande roue, les garçons et les filles ont partagé un goûter de Noël avec gaufres et barbes-à-papa.

En plus des cadeaux et de la Grande Roue, les garçons et les filles ont partagé un goûter de Noël avec gaufres et barbes à papa.

 

L’après-midi est offert par les forains, dont la générosité s’exprime à travers l’organisation de plusieurs événements de ce type chaque année. « C’est un beau moment de plaisir pour les parents et les enfants, précise Christian Causse, membre du bureau national du Secours populaire. Cette semaine, les bénévoles du SPF et les Pères Noël verts donnent un coup de main au Père Noël rouge partout en France : les parents choisissent les cadeaux – livres et jouets neufs – et les mettent sous le sapin de Noël, une fois revenus chez eux. » De quoi passer de belles fêtes de fin d’année.

Liens

Fichiers