Les bénévoles se mobilisent pour le Liban

Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire et à la pandémie, les actions pour collecter des fonds destinés à aider le peuple Libanais se multiplient partout en France. Chasses aux oeufs, collectes aux troncs et appels à la communauté libanaise de France s'organisent pour financer des distributions alimentaires réalisées par DPNA, le partenaire du SPF sur place.

  • Du :
    11/05/21
  • au :
    11/05/21
France
Le 28 mars 2021 les enfants copains du Monde de Savoie ont organisé une chasse aux oeufs pour le Liban
SPF/73

Collecte, appel aux Libanais de France, demande de subventions… les idées ne manquent pas. A Belfort, c’est sur l’idée d’Icham, bénévole au Secours populaire, qu’un club des partenaires devrait voir le jour prochainement. Son but : réunir les entrepreneurs libanais de la ville et du département pour les inviter à relayer notre appel à la générosité du public. Comme l’explique Jacqueline Guiot, secrétaire générale de la fédération : « nous souhaitons pouvoir collecter des fonds pour aider la population libanaise qui traverse une crise économique sans précédent. Avec l’argent que nous collecterons, notre partenaire sur place pourra acheter à manger, ce qui permettra aussi de faire vivre l’économie locale ».

En attendant que ce projet prenne forme, les bénévoles envisagent une première action de collecte avec la vente de 200 parts de couscous à 5 euros dans trois quartiers de la ville de Belfort. Dans le département des Yvelines, des actions se mettent également en place, tout comme cet été après l’explosion du port de Beyrouth. Des demandes de subventions ont été adressées à plusieurs mairies, dont celle de Trappes qui vient de verser 4 000 euros au Secours populaire. Des partenariats sont à l’étude avec des villes des Yvelines jumelées avec des villes libanaises, ainsi que des opérations de collecte avec les enfants copains du Monde devant les gares.

En Savoie, fin mars, une chasse aux oeufs qui a rassemblé 120 personnes a permis de collecter 570 euros pour le Liban. Cette mobilisation solidaire pour le peuple libanais est essentielle, et met en lumière que la solidarité, c’est ici et là-bas. En ces premiers jours du Printemps de la solidarité, l’engagement des bénévoles est une fois de plus au rendez-vous. A Nantes, les bénévoles ont sollicité les restaurateurs libanais qui proposent de la vente à emporter pour qu'ils remettent des flyers d'appels aux dons à leurs clients. Le 1er mai, c'est place Castellane à Marseille qu'une opération de collecte est programmée. C'est aussi ce jour là que les bénévoles de Toulouse et de Montpellier vendront du muguet pour le Liban. Un outil de collecte est désormais disponible : un sachet de deux graines de cèdre du Liban à planter est offert à toutes les personnes faisant un don au SPF.

 

Faire un don pour le Liban