Corinne Makowski : "Le Secours populaire lance un grand appel à la mobilisation et à la solidarité" [Archivé]

Le Secours populaire français débloque un premier fonds de 100 000 euros pour aider tout de suite les victimes des ouragans aux  Caraïbes et au sud des Etats-Unis. Pour Corinne Makowski, secrétaire nationale chargée de la solidarité dans le monde, il faut "collecter, mettre en place des initiatives, se mobiliser".

Une rue déserte de Saint-Barthélémy après le passage de l'ouragan Irma, 6 septembre 2017.
AFP
 Corinne Makowski, secrétaire nationale du Secours populaire chargée de la solidarité dans le monde

Corinne Makowski, secrétaire nationale du Secours populaire chargée de la solidarité dans le monde.

Le Secours populaire français a appris avec une grande émotion les conséquences meurtrières de la série d’ouragans qui a touché la région Caraïbes et le sud des Etats-Unis ces dernières heures. Les dégâts engendrés par ces catastrophes climatiques sont majeurs et les zones sinistrées sont ravagées. 

Appel à une grande mobilisation populaire

Nous lançons un grand appel à la mobilisation et à la solidarité. Nous venons de débloquer un premier fonds d’urgence de 100 000 euros pour prendre les dispositions et pouvoir intervenir tout de suite, avec nos partenaires et contacts locaux  à partir de la Guadeloupe et de la Martinique vers les îles les plus touchées, Saint-Martin et Saint-Barthelémy.  Dans le même temps, nous restons très attentifs à la suite de la trajectoire de l’ouragan qui risque de toucher d’autres pays comme Haïti, la République dominicaine, les Bahamas ou les Etats-Unis.

Collecter, mettre en place des initiatives et associer les partenaires

Ce qui est important tout de suite, c’est de collecter, de mettre en place des initiatives, de se mobiliser, y compris auprès de nombreux partenaires du SPF (entreprises, fondations, institutions), qui pour beaucoup ont déjà annoncé qu’ils allaient nous soutenir. Aujourd’hui, le Secours populaire français a besoin d’argent pour faire face à cette urgence humanitaire majeure. Une phase d’évaluation des besoins fait état en effet d’une situation dramatique.

Après l’aide d’urgence, un soutien aux victimes dans le temps

La solidarité du Secours populaire se met en place pour apporter un soutien de première urgence (distributions de denrées alimentaires, de produits d’hygiène, de matériel nécessaire à la mise à l’abri des populations, de nettoyage ou de purification d’eau,…). Au-delà de cette première réponse d’urgence, nous nous  préparons à apporter un soutien dans la durée, les conséquences de ces catastrophes sont toujours durables, notamment pour les personnes déjà fragilisées. Notre association dispose d’une solide expérience en matière d’intervention d’urgence en France comme à l’étranger comme en témoignent les actions d’envergure conduites notamment en 2004 lors du Tsunami en Asie du Sud-Est, lors de l’ouragan Katrina, suite au tremblement de terre qui a touché Haïti en 2010 ou plus récemment lors de l’ouragan Matthew à la suite duquel près de 7 000 Haïtiennes et Haïtiens ont pu être soutenus. En 2016, le SPF a réalisé 206 actions et programmes de développement dans 60 pays en faveur de 368 930 personnes, en relation étroite avec son réseau de 145 partenaires locaux.

Propos recueillis par Fabienne Chiche

 

 

Appel aux dons

Le secours populaire appelle aux dons par SMS : envoyer DON5 ou DON10 au 9 2222 pour verser 5 ou 10 euros.
Les dons financiers peuvent être envoyés au SPF dans tous les départements ou au 9, 11 rue Froissart BP 3303 75123 Paris Cedex 03. « Préciser Fonds d’urgence aléas climatiques »

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.