Aide pour les déplacés maliens

Début 2012, le Mali est confronté à une grave crise humanitaire due aux déplacements de populations fuyant des combats armés et à une crise alimentaire. En 2012-2013, le SPF et ses partenaires maliens mettent en place des actions d’urgence pour venir en aide aux populations déplacées.

  • Mis à jour le :
Aide aux déplacés maliens.
Tous droits réservés

En bref

Pays :
  • Mali
Date projet :
2012 - 2013
Partenaires :
Association Malienne de Solidarité et de Coopération Internationale pour le Développement (AMSCID), l'Association Réseau Malien d’Expertises pour le Développement (REMEDE).

Une situation sécuritaire et humanitaire critique

Depuis que des affrontements entre rebelles armés et forces gouvernementales ont éclaté dans le nord du Mali au début de l'année 2012, la situation humanitaire du pays est catastrophique. Face à l’instabilité sécuritaire, les populations ont fui dans les pays voisins (en Algérie, au Burkina Faso, en Mauritanie, au Niger, en Guinée ou au Togo) ou à l’intérieur même du pays. Selon le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires, plus de 460.000 personnes se sont déplacées suite à ce conflit.

Le 11 janvier 2013, la France appuyée par les forces armées de certains pays africains regroupées dans la Mission internationale de soutien au Mali (MISMA) a lancé une offensive armée contre les rebelles. Dans les mois qui suivent, les régions du Nord Mali ont été libérées. Cependant, l’insécurité règne toujours dans les régions du Nord qui sont la cible d’opérations kamikazes.

L’instabilité politique et militaire s’ajoute à une crise alimentaire due aux sécheresses et aux mauvaises récoltes. Cette sécheresse qui sévit dans les pays du Sahel depuis l’été 2011 est survenue à un moment où les familles commençaient à peine à se remettre de la dernière crise alimentaire de 2010 et reconstruisaient lentement leur vie. Les petits agriculteurs doivent faire face à une baisse considérable des récoltes. Les enfants sont les plus exposés au risque de mortalité due à la malnutrition, suivis des femmes enceintes. Selon l’ONU, fin 2012, 4,6 millions de Maliens sont touchés par une crise alimentaire.

Tous les secteurs d’activités sont fragilisés au Mali. Au Nord, les maisons, les écoles, les hôpitaux, les administrations, etc. ont été pillés, vandalisés et ont perdu bon nombre des ressources humaines qualifiées qui se sont déplacées. Au Sud, les moyens sont insuffisants pour répondre aux besoins des personnes déplacées qui ont tout perdu (maisons, bétails…).

Venir en aide aux populations maliennes déplacées

Face à la situation, le SPF a lancé un appel à la générosité. Malgré le peu de dons collectés et l’insécurité rendant nos interventions délicates, le SPF et ses partenaires ont mené de premières actions d’urgence auprès des populations maliennes déplacées dès octobre 2012.

Aide alimentaire et médicale à Mopti avec l’association REMEDE

Le SPF et l'Association Réseau Malien d’Expertises pour le Développement (REMEDE) ont conduit, au mois d’octobre 2012, des actions pour atténuer les souffrances des populations déplacées du Nord dans la ville de Mopti : distribution de vivres aux familles déplacées, mise à disposition de kits sanitaires auprès de centres de santé, aide au développement d’activités génératrices de revenus pour des femmes déplacées sans ressources, matériel scolaire pour les enfants déplacés. Ces actions d’urgence ont été reconduites au mois de juin 2013.

Programme d’aide d’urgence dans la région de Gao

Le 16 janvier 2013, en lien avec l’Association Malienne pour la Solidarité Internationale et le Développement (AMSCID), du matériel médical a été remis officiellement, en présence du Ministre malien de la santé et de deux députés de la région, aux maires des communes de Bara et Boura (Cercle d’Ansongo dans la région de Gao) pour leurs centres de santé communautaires.

Distribution aux enfants pour les fêtes de fin d’année

Le Secours populaire et l’AMSCID ont organisé un repas festif pour cent enfants de familles déplacées du Nord réfugiés à Bamako. Des vêtements et autres cadeaux leur ont été remis.

Localisation

Mots-clés