Accès à la santé, la force des partenariats [Archivé]

Le 7 avril 2018, Journée mondiale de la santé, 16 fédérations du SPF ont organisé des actions de prévention et d'accès aux soins pour les personnes aidées. 

  • Mis à jour le :
L'accès à la santé est au cœur des actions menées par le Secours populaire au sein de ses permanences d'accueil.
DR

Le 7 avril 2018, Journée mondiale de la santé, 16 fédérations du SPF ont organisé des Journées des oubliés de la santé. Selon les fédérations, ces temps forts prennent des formes variées : moments d’échanges et de prévention entre bénévoles et personnes aidées, actions d’accès aux soins de santé visuelle, stands de sensibilisation, mais aussi ateliers d’initiation au yoga ou distribution de kits d’hygiène accompagnés d’action de prévention.

Par exemple, dans l’Hérault, on a pu écouter des témoignages de personnes ayant bénéficié du Pfidass de la CPAM, un dispositif permettant aux personnes en situation de précarité de réintégrer le circuit le système de santé et d’obtenir des aides extra-légales pour des soins.

Lutter contre le renoncement aux soins

Dans la Marne, c’est dans le cadre du libre-service de la solidarité qu’une animation autour du sucre a eu lieu la semaine du 2 avril : un tableau présentait la dose de sucre idéale par jour ainsi que quelques aliments frais et conserves, sodas, et leur équivalent en morceaux de sucre. Cette animation est accompagné d’explications : les membres du groupe santé explicitent le phénomène du sucre caché, la transformation de certains aliments dans l’organisme en glucose et les risques liés au diabète, notamment chez les jeunes. Ce fut aussi l’occasion d’inviter les partenaires de santé à intervenir ou présenter les réalisations menées localement avec le SPF et de mobiliser les médias sur l’action de l’association pour la réduction des inégalités de santé et contre le renoncement aux soins des personnes aidées.

La santé, au sein d’une démarche globale

Au-delà de l’écoute bienveillante des personnes et de la vérification de leur couverture de droits-santé, des actions d’accès aux soins et de prévention santé sont mises en place grâce aux professionnels de santé bénévoles, les « Médecins du SPF ».

Pour l’orientation des personnes et l’organisation d’actions de sensibilisation-prévention, des partenariats locaux sont développés avec les Agences régionales de Santé, Caisses primaires d’assurances maladie, les plannings familiaux ainsi qu’avec des structures départementales d’associations de santé (Ligue contre le cancer, Association française des diabétiques, etc.) et des unions professionnelles (l’Union française pour la santé bucco-dentaire).

Entre 2014 et 2016, grâce au soutien de la Fondation GlaxoSmithKline, plus de 40 000 personnes aidées au Secours populaire français ont été sensibilisées lors d’actions de prévention et plus de 21 573 personnes ont été reçues dans les 30 relais-santé mis en place dans les 9 fédérations pilotes. Ce déploiement s’est poursuivi en 2017 et atteint aujourd’hui 64 relais-santé implantés dans 38 fédérations.

Relais-santé mobile

Aujourd’hui, le partenariat avec la fondation GlaxoSmithKline se poursuit et 5 nouvelles fédérations pilotes ont été identifiées. Pour continuer à agir sur le renoncement aux soins, la fondation soutient le financement de relais-santé mobile « Solidaribus », des actions de prévention au plus près des besoins exprimés par les personnes aidées, et toujours, l’accès aux droits santé et le développement des « Médecins du SPF ».

En matière de santé visuelle, le SPF renouvelle son partenariat avec la fondation Krys Group pour la seconde année : à l’occasion d’une étape du Tour de France, le Bus de la vue réalisera des actions de prévention auprès d’une centaine d’enfants accompagnés par le SPF. Avec une douzaine d’écoles d’optiques en France, la fondation Krys Group proposera des dépistages et fournitures d’équipement pour la vue à des personnes accompagnées par le SPF. 

Mis en place depuis 2015 par le fonds de dotation d’Essilor Vision for Life™, l’accès au parcours de santé visuelle complet au sein de deux PASS-O (permanences d’accès aux soins de santé en milieu ophtalmologique) permet à près de 500 personnes par an du SPF de bénéficier d’un parcours de soins complet : sur des créneaux réservés, chaque personne adressée par le Secours populaire français peut bénéficier d’un examen avec un ophtalmologiste et d’une paire de lunettes correctrices si nécessaire. Cet accès PASS-O permet également à des fédérations situées en région de bénéficier des actions organisées durant les week-end.

Réduction des inégalités

Le Secours populaire français, grâce à ces actions de solidarité dans le domaine de l’accès aux soins et à la prévention, participe à la réduction des inégalités. Dans des zones dites « blanches », rurales ou péri-urbaines, le relais-santé, fixe ou mobile, reste la porte d’entrée pour aborder les questions de santé et de bien-être avec les personnes aidées, en lien avec des préoccupations quotidiennes telle que l’aide alimentaire ou le logement.

Mots-clés