Régalade artistique aux Aygalades

Une gigantesque fresque Op Art a vu le jour à la Cité des arts de la rue aux Aygalades à Marseille. Explosion de couleurs et de joie des artistes en herbe de Copain du monde, sous l’œil attentif de l’artiste IPIN qui a dirigé le projet.

  • Mis à jour le :
Atelier Street art Rouvrir le monde 2020
Cité des arts de la rue
Sur le site
Des ballons de peinture explosent sur un mur peint de motifs géométriques …. quelle fin en apothéose pour ces enfants artistes de Copains du Monde. Mais reprenons l’histoire depuis le début.

Née d’une opposition entre l’ordre et le désordre, cette fresque murale monumentale est à la croisée de l’art optique et l’art urbain : l’Op Art. Sur un mur extérieur de 3 par 8 mètres, s’affronte la rigueur des motifs géométriques au chaos des motifs orchestrés par des bombes de peinture. Cette œuvre, dirigée par l’artiste Germain Prévost, alias IPIN, est un hommage taquin à Victor Vasarely, figure essentielle dans l’histoire de l’Op Art.  Elle a été réalisée par treize copains du monde toute la semaine du 27 juillet au sein de la Cité des arts de la rue à Marseille.

Une performance à la hauteur de toutes les espérances

AtelierStreetArt_CDM1
 

Des enfants, bien sûr, avec une activité artistique demandant persévérance et application, depuis la préparation du support, le tracé précis des lignes délimitant les formes géométriques jusqu’à leur mise en peinture. Et l’arrivée heureuse de l’accident tant attendu : la rupture de l’ordre établi par le jet de ballons de peinture. Belle pagaille et paillettes dans les yeux, les jeunes artistes explosent de joie sous l’impact des bombes.

De l’artiste IPIN, partageant avec passion les temps de création, en toute simplicité, avec les petits artistes de la cité des Aygalades. Passionné par le travail in-situ, le rapport à l’échelle, au paysage et à la photographie, IPIN propose dans ses travaux un regard engagé sur le monde, en adéquation parfaite avec la portée de l’atelier artistique.

Et de la Cité des arts de la rue, implantée dans le 15ème arrondissement, qui a pu offrir une activité aux enfants qui ne peuvent pas partir en vacances. Objectif atteint pour ce lieu de création artistique : les habitants des quartiers environnants s’investissent dans le lieu.

AtelierStreetArt_CDM2
 

De belles rencontres pour un nouveau club Copain du Monde des Aygalades

Entre un lieu exceptionnel, un artiste engagé et des enfants auteurs et acteurs de la solidarité, l’œuvre était forcément belle. Financée par la DRAC PACA dans le cadre de l’appel à projet «Rouvrir le monde », la fresque réalisée par des enfants de 6 à 11 ans désacralise la création et la met à la portée de tous. Encouragés par l’artiste qui a étudié l’environnement social de la Cité des Arts de la Rue et baigné dans ces 3,5 hectares d’espaces de création et d’expérimentation, l’atelier donne des ailes au nouveau club Copains du Monde. En effet, les 13 enfants qui ont participé à l'atelier font parti du nouveau club Copain du Monde en construction, et qui va se lancer en septembre au sein de l'antenne du Secours populaire 13 aux Aygalades. Ces enfants auront tant de choses à raconter et à partager.

Mots-clés