Le Secours populaire maintient son aide aux sinistrés

  • Mis à jour le :
Le lundi 5 novembre 2018 vers 9h, deux immeubles s'éffondrent brutalement rue d'aubagne dans le 1er arrondissement de Marseille. La municipalité évacue dans les mois qui suivent plus de 2000 marseillais habitants dans des logements dangereux, le début de beaucoup de problèmes.
 
Dès le permier jour, le Secours Populaire est venu en aide aux sinistrés.
 
Djaouida bénévole au Secours populaire, nous raconte :
 
"On essayent des les aider comme on peut. Avec le Secours populaire nous avons organisé beaucoup de sorties pour les enfants. On a organisé des sorties à la neige ou au parc, des ateliers en partenariats avec les copains du monde. Ils ont fait des journées cinéma , dessin ou encore des sorties vélo. Nous organisons les week-end des "opérations chariot" dans les magasins pour récolter des produits d'hygiène, des couches, des gouters ou encore des produits frais."
 
Le 21 janvier, d'après la municipalité, 500 des 2000 personnes évacuées ont retrouvé un logement.
 
Une sinistrée nous raconte : "Finalement moi je travaillais bénévolement au Secours populaire avant l'accident. J'essaye de donner toujours de mon temps pour l'association car ils nous aident énormement. En ce moment on est logés dans des hôtels mais nous sommes transférés toutes les 2 semaines dans un autre hôtel, ce n'est jamais fixe."

Mots-clés