Deux ans avec les Sinistrés de la rue d’Aubagne

Deux ans d’actions et de moments partagés entre les familles et les bénévoles du Secours populaire…

  • Mis à jour le :
2 ans auprès des sinistrés en photos

Le Secours populaire présent dès l’effondrement des immeubles rue d’Aubagne

Le 5 novembre 2018, les immeubles n°63 et 65 rue d’Aubagne s’effondraient. Les bénévoles du Secours populaire de l’antenne du Centre-ville étaient auprès des sinistrés dès le matin du drame. Ils ont distribué de la nourriture et des produits d’hygiène : couches, savon, etc. fournis par la fédération du Secours populaire 13.

Très vite, ce sont 578 immeubles qui sont déclarés dangereux et des milliers de personnes sont évacuées et relogées dans des hôtels. Les bénévoles du Secours populaire continuent d’agir auprès des familles du centre-ville.

Deux ans d’actions et de moments partagés entre les familles et les bénévoles du Secours populaire

Face aux familles désorientées, deux priorité s’imposent maintenir l’aide matérielle mais aussi leur permettre de s’évader. L’antenne du Centre-ville du Secours populaire a organisé des collectes et des distributions pour venir en soutien des sinistrés. Puis les familles ont été intégrées à toutes les actions du Secours populaire.

Depuis 2 ans, les sinistrés ont participé à près/plus d’une centaine d’activités destinées aux familles et aux enfants : des sorties culturelles, des ateliers, des loisirs, des séjours… 3 bus d’enfants ont visité le parc animalier de Sigean ou sont allés à OK Corral.

Pour les soutenir dans un quotidien difficile, les bénévoles ont également organisé des moments partagés, par exemple une trentaine de repas ont été cuisinés par les sinistrés dans les cuisines de l’Addap13 du Centre-ville.

Des familles aujourd’hui actrices de la solidarité

L’accompagnement et l’aide apportés par le Secours populaire ont permis aux familles d’agir elles aussi auprès des plus démunis. Aujourd’hui une dizaine d’adultes et une quinzaine d’enfants sont bénévoles au Secours populaire.

Lors du confinement de nombreux sinistrés ont participé aux actions de solidarités mises en places par l’antenne du Centre-ville : petits déjeuners aux sans-abris, repas cuisinés, distributions de colis alimentaires, etc. Cette mise en mouvement leur a permis de donner à leur tour, de permettre aux personnes aidées de préserver leur dignité.

Les enfants participent à Copain du monde, le mouvement d’enfant bénévoles du Secours populaire qui permet aux enfants d’être auteur et acteur de la solidarité. Les enfants aidés ont récemment organisé des collectes au profit des sinistrés du Liban et des Alpes-Maritimes.

L’antenne du Centre-ville du Secours populaire & ses partenaires

Toutes ces actions ont été rendues possibles grâce à l’équipe de bénévoles du Secours populaire réunie autour de Djaouida et son énergie solaire. De nombreux partenaires ont soutenus leurs actions notamment l’Addap13, La Compagnie, le Théâtre de l’œuvre, le Crédit Mutuel, l’association Episec, la Mairie du 1er et 7è art, le collectif du 5 novembre et de nombreux commerçants…

Mots-clés