Abigael est partie avec 3 autres jeunes dans le village « copain du Monde » en Grèce

Témoignage d’Abigaël, « copain du Monde » à Oissel 
  • Mis à jour le :
«Nous sommes le 28 juillet 2019, il est environ 6h15 et je prends le flexibus en direction de l’aéroport à Paris. Je m’apprête à prendre l’avion à destination du village « copain du Monde » au centre de vacances à Néa Makri-Agios Andréas à Athènes en Grèce. J’ai hâte de découvrir ce pays car c’est la première fois que je pars, que je prends l’avion et que je quitte ma famille. Pendant la préparation de la valise, il y avait en moi une part d’excitation et d’angoisse.
Quand j’ai regardé mes papiers de voyage, j’avais commencé à imaginer les endroits, les habitudes, les repas. Mais quand on arrive sur place, on se laisse emporter par les sourires et l’accueil chaleureux, les odeurs qui émanent, le paysage et la chaleur. On oublie qu’on était en France quelques heures auparavant, c’est époustouflant !
J’ai savouré chaque instant pour bien le graver dans ma mémoire, ce qui m’a le plus impressionnée c’est le nombre d’enfants présents : 700 et nous étions 4 de la Seine-Maritime.
La première journée, c’était l’installation dans les dortoirs, et le descriptif de l’emploi du temps avec les visites de l’Acropole, du Cap Sounion, du bord de mer, des marchés et des actions à mener au fil des jours. Les repas et le soir dans les dortoirs, ce sont des moments de partage et d’échange. J’ai appris quelques mots en grec et j’ai donné l’équivalent en français : heureusement Google nous a bien aidés.
J’ai vu des enfants seuls pleins de dignité, qui se contentent de peu et sont heureux. J’ai découvert le goût des petites choses comme avoir un toit sur la tête car pour certains leur maison a été détruite par les incendies, de quoi se nourrir car la nourriture ce n’est pas l’opulence dans ce pays, avoir la santé et sa famille, certains étaient orphelins. Une solidarité entre eux existait, de nos jours c’est tout ce qui compte. Je trouve que les droits des enfants devraient être les mêmes dans n’importe quel pays !
Petit retour sur un super voyage en Grèce, une expérience humaine fabuleuse au-delà des beaux paysages, des coutumes, de la culture enrichissante.
Je n’oublierai jamais tous les enseignements appris lors de cette magnifique aventure C’est le voyage de ma vie : merci ! »

Mots-clés