Accompagnement global à Meaux

Pousser la porte du Secours populaire français n'est pas aisé. Beaucoup ressentent de la honte lorsqu'ils ne trouvent plus les moyens de s'en sortir.

 

  • Mis à jour le :

@spfmeaux

Pousser la porte du Secours populaire français n'est pas aisé. Beaucoup ressentent de la honte lorsqu'ils ne trouvent plus les moyens de s'en sortir.

Le Secours populaire s'efforce de répondre aux situations individuelles en s'adaptant aux besoins de chacun, dans le respect de la dignité et de l'autonomie de la personne. L'objectif est de permettre aux personnes en difficulté de se sortir du cercle vicieux de la pauvreté.

Les bénévoles tentent de répondre d'abord aux besoins les plus urgents comme l'aide alimentaire, vestimentaire ou financière. Ensuite, ils orientent et accompagnent vers des organismes spécialisés et aident à entrer en contact avec les administrations, tout en s'assurant de l'accès aux droits.

La permanence d'accueil est avant tout un lieu d'écoute, un lieu où la confiance se crée entre le bénévole et la personne qui demande de l'aide. Grâce à ce lien qui se tisse au fil du temps, les bénévoles sont l'oreille attentive des soucis du quotidien.

Dans cette période difficile pour tous, et d'autant plus anxiogène pour ceux qui n'ont pas grand-chose, voire plus rien, les bénévoles de Meaux diffusent auprès des personnes qu'ils accueillent les contacts d'un soutien psychologique, des informations sur les expulsions et la trêve hivernale, sur les loyers impayés, sur un soutien téléphonique ou encore proposent une orientation particulière pour ceux qui souffrent d'alcoolisme.

Loin d'être de simple distributeurs, les bénévoles sont le relais vers un mieux vivre. Prenant en compte les difficultés de chacun, pour un accompagnement global de la personne. C'est ainsi que se veut la solidarité au Secours populaire.

 

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.

Mots-clés