Léa, service civique à l’antenne de Rouen [Archivé]

  • Mis à jour le :
Bonjour Léa, comment es-tu arrivée au Secours populaire de Rouen ?
J’ai regardé sur le site service civique pour trouver une mission. J’ai postulé pour différentes associations dont le Secours populaire. J’ai été convoquée pour un entretien et j’ai été retenue.
Je ne connaissais pas beaucoup le Secours populaire. Je savais juste qu’il aidait les gens en difficulté.
 
Pourquoi as-tu choisi de faire un service civique ?
Après mon bac, j’ai pris une année de césure pour réfléchir à ce que je voulais faire. Je voulais découvrir le monde du travail, la vie dans une grande ville, faire une coupure entre ma vie d’adolescente chez mes parents et ma vie d’adulte.
 
En quoi consiste le service civique ?
Le service civique est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans. Il permet de s’orienter, découvrir, faire des expériences, … . Tu t’inscris sur un site où il y a plein de missions de 6 à 8 mois, il y en a même à l’étranger. Ces missions se font dans des associations, des mairies, le CROUS, des écoles, … .
 
Quelles ont été tes activités pendant ta mission à l’antenne de Rouen ?
Je suis arrivée au mois d’octobre 2020. Je me suis très vite intégrée. J’ai tourné sur toutes les activités : l’alimentaire, les vêtements, l’accueil … . Malheureusement, ces activités se sont arrêtées suite au confinement. Mais ça ne m’a pas empêchée de travailler  : J’ai aidé Isabelle dans les tâches administratives. Du coup ça m’a appris des nouvelles choses comme l’utilisation d’Excel, gérer des dossiers, remplir des papiers.
 
Que t’a apporté cette mission au sein de Secours populaire ?
C’était génial, ça m’a apporté beaucoup d’expérience bien plus que je ne l’imaginais, et pas que d’un point de vue professionnel mais aussi d’un point de vue personnel. Il y a l’expérience des bénévoles qui apporte beaucoup quand on est jeune, et le vécu des autres. Ça endurcit aussi, on voit des bonnes et des mauvaises choses que l’on ne voit pas ailleurs ! Ça m’a forgée un peu plus et ça m’a appris de belles choses.
 
Un conseil pour d’autres jeunes qui souhaiteraient s’engager dans un service civique ?
Foncez ! Il ne faut même pas hésiter. 
Le service civique, c’est un bon moyen pour les jeunes d’apprendre et d’entrer dans la vie professionnelle
 

Des missions de service civique au Secours populaire de Seine Maritime seront disponibles dès la rentrée en :
  • logistique, 
  • communication, 
  • soutien aux actions de solidarité en France et à l’étranger.
 

Mots-clés