La préparation d’un projet de vacances : un moment d’échange privilégié [Archivé]

  • Mis à jour le :

Jean-Marie Rayapen/SPF
« Je peux vous proposer une semaine de vacances  pour toute la famille en mobil home, dans un camping situé au bord de la mer ».
 
Lorsque je prononce cette phrase au terme d’un entretien  qui a permis de faire connaissance avec une famille accueillie par le Secours populaire, je perçois chez mon interlocutrice (c’est souvent une femme), de l’étonnement, du plaisir, parfois de l’émotion et quand les enfants sont présents, je vois des yeux qui brillent.
 
Les vacances, pour beaucoup de familles sont perçues comme un luxe inaccessible, car trop chères.
Et pourtant, voilà que quelqu’un leur parle de vacances, insistant même sur le fait que les vacances sont un droit pour tous.
 
Commence alors un travail d’échange avec la famille, qui va nécessiter plusieurs entretiens pour concrétiser le projet de vacances, car derrière l’émotion suscitée par l’annonce, se cache beaucoup d’angoisse  vis-à-vis de l’inconnu, s’agissant de familles qui en majorité ne sont jamais parties en vacances. Comment va se dérouler le trajet ? Où va-t-on être logés ? Comment va-t-on s’organiser pour les courses, pour la cuisine ?…
Au fur et à mesure des entretiens, l’information se précise : on parle des promenades à faire le long de la côte, des sites à visiter,  des marées, des coquillages à ramasser…. Et ces conversations suscitent peu à peu de l’envie qui chez les enfants, prend vite la forme d’une réelle impatience.
 
La perspective de passer une semaine en famille dans un autre lieu, devient réalité et les craintes exprimées au début s’estompent. Les familles sont plus sereines et installées dans un climat de confiance, elles racontent leurs parcours, leurs difficultés, leurs espoirs.   « L’effet vacances » est déjà perceptible  bien avant le départ. C’est pourquoi l’antenne de Rouen considère que la préparation des vacances est tout aussi importante que les vacances elles mêmes.
 
Au moment du bilan, les familles racontent :
« …cela a fait beaucoup de bien. On oublie les soucis, on revient reposés. Ma fille était malheureuse de repartir. Elle a raconté tout ça à ses copines… »
« …cela nous a redonné un peu de tonus dans une période difficile. Les enfants ont pris des couleurs… »
«… les enfants ont découvert les marées. Ils étaient surpris que cela monte aussi vite… »
« …c’était trop bien. La côte de granit rose est magnifique… »
« …on était en balade tous les jours. On s’est promené partout : le port, le village, la campagne, le marché, le centre équestre… »
 
Alors, je me dis que l’antenne de Rouen du Secours populaire n’a pas failli à sa mission d’accompagner les familles.
 
Rédactrice : Geneviève Larmaraud, référent vacances de l’antenne de Rouen

Mots-clés