Hérault : Une après-midi Copain du Monde à Agde

Expo, atelier artistique participatif, jeu de l’oie des droits, intervention dans les classes du collège et stands.  Le comité d’Agde-Marseillan du Secours Populaire Français (SPF), à son initiative, a proposé avec   ses partenaires l’UNICEF, et la MJC de Marseillan une après-midi pour la solidarité mondiale le mercredi 11 mai 2022. Pour marquer le 30ème anniversaire du mouvement « Copain du Monde » le thème de cette journée ne pouvait être que les droits des enfants.

  • Mis à jour le :

« Comment réussir à sensibiliser les plus jeunes à la question de la solidarité ? »

Chaque mercredi, dans les locaux de la MJC, le Secours Populaire Français (SPF), propose une ou plusieurs activités dans le cadre d’ateliers intitulés LUDOPOP, afin de faciliter l’accès à la culture et l’ouverture au monde. Les bénévoles du SPF ont voulu proposer une animation solidarité mondiale comme ils le faisaient avant les restrictions Covid.

Au total, une soixantaine de jeunes de 5 à 11 ans ont rejoint la MJC de Marseillan où se tenaient les activités. Parmi eux, les enfants inscrits le mercredi aux ateliers Ludopop, ceux du centre de loisirs ainsi que du Conseil Municipal des Jeunes et des enfants avec leurs parents.

enfants marseillan

Une fois sur place, plusieurs choix étaient possibles :

A l’entrée, Christine du comité du Secours Populaire d’Agde-Marseillan tient le stand « Copain du Monde ». En petits groupes, les plus curieux découvrent que l’on compte une centaine de clubs Copain du monde en France, que des clubs se sont aussi formés en Côte d’Ivoire, au Maroc, au Salvador... Les enfants s'y réunissent régulièrement pour mettre en place des actions en faveur des personnes en difficulté en France et dans le monde. Ils collectent de l’argent, recueillent du matériel, des denrées alimentaires et conduisent des projets solidaires accompagnés par des adultes.

Dans un coin de la cour, une exposition est proposée toujours par le Secours populaire, afin de mieux comprendre comment s’illustre la solidarité aujourd’hui. « Au bout de la rue et au bout du monde » comme pour le SPF de l’Hérault au Sénégal ou au Nicaragua. Pour les élèves du collège, la Convention Internationale du droit des Enfants (CIDE) a pu leur être expliquée grâce à une intervention de l’UNICEF Béziers, dans les classes.

Une exposition sur l’eau par l’Unicef et des vidéo discussions pour les 5-8 ans et pour les 9 ans et +

Pour les plus jeunes d’entre eux, un jeu de l’oie pédagogique fabriqué par des enfants, parents   et des jeunes du collège est proposé par la MJC. L’objectif, découvrir en s’amusant les nombreux droits qui les protègent et essayer de les retenir. A l’aide de symboles facilement identifiables dessinés sur les cartons et étalés sur le sol, ils déchiffrent ensemble, ce à quoi ils ont droit « le droit d’être protégé, nourri, soigné, éduqué, de s’exprimer, d’avoir des loisirs, recevoir du courrier… ».

Jeux solidarité mondiale

Des papillons pour faire passer le message

Mais cette année, l’atelier qui fait sensation auprès des petits et des grands c’est celui de l’artiste CSSJPG que les enfants appellent Jenfi ! Invité par le Secours Populaire Français ce dernier est venu créer avec eux une œuvre participative et unique afin de marquer les esprits.

artiste CSSJPG

 

Paré d’une bobine de fil jaune qu’il déroule autour de « l’unicube », structure en métal, le jeune artiste a pris le temps de discuter avec les enfants de tous les âges qu’il accueille autour de sa table. C’est ici qu’il leur apprend l’art du pliage avec le papier qu’il a conçu autour du logo copain du monde Avec un peu de patience, et quelques indications, le jeune artiste leur apprend à fabriquer des papillons en papier. Ce projet, baptisé ButterFLY - dans de nombreuses traditions à travers le monde, le papillon est le symbole de l’âme comme au Japon –permet de mêler « Art » et « Messages ».

papillonCSSJPG

En moins de 5 minutes, pour les plus vifs, un petit papillon multicolore, prend forme sous leurs doigts. Ceux qui ont compris la méthode avant les autres, aident leur voisin « Regarde comme c’est facile ». Les origamis sont prêts à être accrochés. Claude Godefroy, bénévole pour le Secours populaire français et ancienne secrétaire générale est venue spécialement pour animer avec Jenfi, l’atelier papillons. Elle prend quelques minutes avec chaque groupe pour poser quelques questions sur l’objet de cette journée. Autour de la table, les réponses se complètent et une montagne d’origami se constitue petit à petit !

papillonCSSJPG 3

A la fin de la journée, les enfants sont repartis chez eux avec un origami qu’ils ont fabriqué eux-mêmes. Sur la structure, tout le monde a trouvé un nœud sur la corde, pour y accrocher son papillon. L’ensemble des productions flotte dans les airs, « ils sont connectés les uns aux autres », souligne l’artiste. - « Le mien est juste à côté du tien ! ». Tout le monde sait exactement où est accroché son papillon mais entre-temps l’œuvre est déjà devenue collective !

Cette journée SPF, Unicef, MJC a été une première joyeuse mais aussi une belle rencontre avec les enfants du centre de loisirs et du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) gageons qu’il y en aura d’autres

« Tout ce qui est humain est nôtre »

Marine Dejean et Christine Carrié / Bénévoles SPF Agde-Marseillan

Mots-clés