Famille : « Les coups de pouce solidaires à distance » proposés par le Secours populaire de l’Hérault

Le Secours populaire de l’Hérault propose aux familles durant le confinement et après,
« Les coups de pouce solidaires à distance ». Cet accompagnement à la scolarité s’appuie sur un projet éducatif bien établie.

  • Mis à jour le :

J.F-Leray

L’action du SPF s’appuie sur un projet éducatif dont les objectifs visent à créer du lien avec la famille, travailler sur l'organisation, aide aux devoirs, expliquer des consignes, faire le lien entre enseignant et famille lorsqu’il y a des problèmes de communication, mais aussi proposer des activités découvertes culturelles...

Cette action a tout d’abord démarré auprès des familles de l’antenne de Lunel, elle a été ensuite mise en place auprès des familles au comité de Lodève et antenne du Petit Bard à Montpellier.
Les besoins des familles sont là. Ainsi, le Secours populaire a lancé un appel auprès de ses bénévoles afin de réunir les futurs accompagnants. De nombreuses personnes bénévoles ont répondu « présent » à l’appel, nous les remercions !

Pour pallier au manque d’équipement informatique de certaines familles, une demande a été faite en ce sens.

Un premier bilan encourageant :

- 53 familles contactées dans ce cadre (Lunel, Lodève, Montpellier).
- 29 enfants accompagnés (primaire et secondaire) par les coups de pouce à distance.
- 18 bénévoles (le bénévole accompagne une famille avec fratrie) : des nouveaux, des anciens, 3 salariés d'EDF de toute la France (Human pact), et Monique (bénévole) chargée de la coordination, contacte des familles, gère les mises en relation, le suivi ect...

Sarah nouvelle recrue bénévoles

Sarah nouvelle recrue bénévole.

 

Dominique bénévole acompagnement scolarité

Dominique bénévole.

Un bel exemple avec Dominique (bénévole), qui a fourni un excellent travail d'accompagnement auprès d'une petite fille de 7 ans en CE1, "Yassmine". Sa maîtresse l'a contacté afin de la remercier et lui annoncer qu'elle a progressé au niveau de la langue !

Cette action continuera ! 

Le retour positif et encourageant d’un couple de bénévoles qui confirme leur engagement d’accompagnants même après le confinement... :
« Aucun problème pour continuer, on a trouvé un bon rythme avec les enfants : Meriem s'occupe de Khadija et moi de Roua. On voit les progrès jour après jour ... On est ravis de pouvoir les aider.
Cédric".

  • Cet accompagnement se poursuivra donc même avec le déconfinement, les liens sont créés et il y aura encore des besoins...

Témoignage de Christian, bénévole dans le cadre des coups de pouce solidaires à distance.

Christian bénévole scolarité

Christian bénévole.

"C’est une super idée, hyper gratifiante pour un bénévole : faire de l'accompagnement scolaire à distance auprès des enfants déjà inscrits auprès du SPF et élargir le cercle à d'autres familles qui souhaitent un coup de pouce le temps du confinement.

Je ne suis pas enseignant mais plein de bonne volonté, cela ne remplace pas la pédagogie et le savoir-faire c'est certain, mais la motivation (et aussi l'appréhension) est bien là le premier jour pour prendre contact avec (Ilyas et Anir) une fratrie de 10 et 11 ans du Petit-Bard qui sont en CE2 et CM2.

Le premier contact est un peu guindé de leur côté (le respect du maître d'école sans doute !) et inquiet du mien (saurai-je expliquer correctement math, français, sciences, anglais…).
Après avoir fait rapidement connaissance, la première séance démarre pour une heure. On utilise WahtsApp, Google drive, le téléphone,... tous les moyens disponibles pour échanger en direct, écouter, lire, écrire, calculer, corriger, questionner....

Pour la deuxième séance nous innovons en utilisant Zoom pour faire une visio-conférence, partager un tableau blanc "magique", des documents et aussi se voir ! c'est un vrai avantage d'ajouter de l'interactivité pour rendre vivant l'échange.

A la troisième séance nous avons trouvé le mode de fonctionnement définitif : pour commencer quelques questions rituelles sur le sommeil, le petit-déjeuner, les activités de la veille et ensuite 1h de leçons et exercices variés avec chacun des frères.

Le temps passe vite avec ce moment sympathique qui rythme le quotidien et permet de se sentir utile, même confiné et à distance !"

Rejoindre le mouvement :

Si vous aussi vous souhaitez aider ces familles durant « l’après-confinement », et pensez avoir les pré-requis ci-dessous pour pouvoir participer à la mission :
-    Patience, sens de l’écoute et du dialogue, adaptabilité, aisance orale
-    Maîtrise de l’informatique et des moyens de communication
-    Expérience dans l’accompagnement des enfants (si possible)
-    Qualités pédagogiques et méthodologiques
-    Discrétion

Mots-clés