Vacances, en route pour la Suisse

Une centaine d’enfants soutenus par le Secours populaire français ont rejoint leurs familles de vacances helvètes qui les accueillent pour deux semaines. Le grand départ a eu lieu lundi 10 juillet.

Comme tous les ans, les enfants partent de la gare de Lyon pour rejoindre la Suisse en TGV où ils seront accueillis par leur famille de vacances (archives SPF 2016).
Tous droits réservés

Ce sera son premier séjour en Suisse. Lundi 10 juillet, gare de Lyon au point de rendez-vous du SPF, Moussa, 7 ans, se réjouit de rejoindre sa famille d’accueil avec laquelle il échange depuis un mois. « Après le Mali l’année dernière, c’est son deuxième grand voyage », précise fièrement son père, qui habite dans l’Essonne. Dans sa nouvelle famille de Bellinzona, la ville des châteaux considérée comme la porte de l’Italie, «il y a un petit garçon et en plus une balançoire, la piscine et un toboggan dans le jardin », récapitule Moussa, qui attend sagement son train à destination de Zurich via Bâle. Comme lui, une trentaine d’enfants s’apprête à rejoindre la voie 9, d’où part leur TGV. Réglé comme une horloge helvète, ce dernier s’élance à 9 h 51, deux minutes avant l’heure prévue.

« Une seconde famille »

Près du quai 23 dans le petit local occupé par le SPF, un groupe d’enfants encadrés par deux accompagnateurs dessinent leur train Paris-Vallorbe-Lausanne, prévu pour 11 h 57. Grâce à un partenariat avec l’association Kovive, une centaine d’enfants âgés de 4 à 16 ans vont embarquer pour la Suisse. Pendant deux semaines, ils séjourneront dans une famille qui les reçoit bénévolement. « Les plus grands sont réinvités : ils se créent une seconde maison », souligne Nicole, une bénévole.

C’est le cas de Chahinez, 12 ans, qui retrouve pour la deuxième fois sa famille d’accueil de Nyon. Partie l’année dernière, elle a gardé contact avec ce couple sans enfants : « On se raconte un peu notre vie », sourit la jeune fille venue de Rouen. Pour son séjour, « ils ont prévu plein de choses : piscine, vélo, balades… »

Dans chaque train, une douzaine d’accompagnateurs encadrent les enfants. Sandrine, qui les suit jusqu’à Lausanne, a prévu différentes animations. Dessins, jeux, questions-réponses leur feront oublier le train-train du voyage, avant de rejoindre leur famille de vacances : des retrouvailles pour certains, une découverte pour d’autres.

Témoignages

Gad Elmaleh, parrain de la campagne Vacances 2017

Je soutiens la campagne « Vacances » du Secours populaire pour que tous les enfants aient la même chance. Contribuer à ouvrir leurs yeux, leur cœur et à les faire rêver est une immense fierté.

Gad Elmaleh, parrain de la campagne Vacances 2017

Liens