Sri Lanka : première distribution humanitaire [Archivé]

Une mission du Secours populaire français s’est rendue dans le sud du Sri Lanka pour une distribution d’aide de première urgence, après les ravages du cyclone Mora.

Les villageois de Rangiri Garden, vivant dans le sud-ouest du Sri Lanka, ont reçu plus de 6 tonnes d'aide humanitaire, bienvenues après les inondations du printemps dernier, des mains des bénévoles du Secours populaire français.
SPF

Du 6 au 9 juillet dernier, une mission du Secours populaire français s’est rendue dans le sud-ouest du pays dans le village de Rangiri Garden, sur la commune de Hambantota.

Deux cents familles affectées par le cyclone Mora et les forte pluies de mousson ont reçu environ six tonnes de denrées alimentaires (riz, sucre, farine de pois chiche, lait en poudre…) et de produits d’hygiène (serviettes hygiéniques, brosses à dents, dentifrice).

Une partie des maisons a été endommagée par les inondations, mais surtout les villageois ont perdu leurs récoltes, en particulier de litchi

Ismaïl Hassouneh, secrétaire national du Secours populaire

 

 

Le SPF était aussi venu avec 200 cartables et des fournitures scolaires assorties « pour permettre aux enfants de préparer leur nouvelle année de classe », indique Ismaïl Hassouneh de retour de mission.

Des liens qui remontent à plus de 10 ans

Les liens entre le SPF et les villageois remontent aux lendemains du Tsunami de décembre 2004. L’association avait participé à la reconstruction de cent maisons, équipées d'eau potable, de l'électricité et d'une fosse septique. Le Secours populaire avait aussi financé la construction d’un centre communautaire doté d’un cabinet médical – ouvert aux enfants et à leur maman –, et d’une manufacture de vêtements donnant la priorité à l'emploi des veuves du village.

Malgré les terribles inondations de mai dernier, les enfants de Rangiri Garden feront bien leur rentrée scolaire avec 200 cartables grâce au dévouement des bénévoles du SPF et à la générosité de ses donateurs.

Malgré les terribles inondations
de mai dernier,
les enfants de Rangiri Garden
feront bien leur rentrée scolaire
avec 200 cartables
grâce au dévouement
des bénévoles du SPF
et à la générosité de ses donateurs.

 

 

 

 

Pour rappel, le SPF avait lancé un appel à dons en mai dernier après le passage du cyclone Mora. Les habitants du Sri Lanka n’avaient pas vu cela depuis 2003 : les inondations provoquées par celui-ci, aggravées par une mousson particulièrement abondante, ont dévasté le sud-ouest du pays.

Un pays meurtri

Les victimes sont au nombre de 213 morts et de 77 disparues. En plus, près de 600 000 personnes ont été affectées par les eaux montantes et les glissements de terrain (plus de 3 000 maisons ont été détruites, 20 000 ont été endommagées).

La mission du SPF a jeté les bases de nouveaux programmes d’aide aux villageois.

Liens

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.