Urgence ouragans : les dons sont indispensables [Archivé]

Le Secours populaire français appelle à la solidarité pour venir en aide aux personnes sinistrées qui ont tout perdu après le passage des ouragans.

Rue inondée de Gustavia, principale ville de l'île de Saint-Barthélemy touchée par l'ouragan Irma.
Kevin Barrallon / FACEBOOK / AFP

Le Secours populaire français appelle à la solidarité pour venir en aide aux enfants et aux familles qui ont tout perdu après le passage des ouragans. Ces ouragans meurtriers d’une rare intensité viennent de dévaster les Antilles, les îles de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin sont ravagées et les communications sont coupées laissant dans l'inquiétude les parents et les proches vivant en métropole. La République dominicaine, Haïti, Cuba, l’Etat de la Floride et d’autre pays sont menacés.

Les dégâts sont considérables : maisons détruites, toits arrachés, voitures retournées, arbres déracinés, bâtiments municipaux hors d’usage, etc.

Avec ses partenaires locaux, le Secours populaire est en mesure d’agir pour soutenir les victimes de cette catastrophe. L’association débloque un premier fonds d’urgence de 100 000 €.

Il s’agit tout d’abord de répondre aux besoins de première nécessité (distributions alimentaires, de produits d’hygiène, de bâches en plastique, purification de l’eau, etc.), sachant que ceux-ci vont perdurer pendant des mois. Il faudra ensuite accompagner les populations dans la durée, dans les domaines de la santé, de l’éducation, etc.

A cette heure, l’ouragan Irma de catégorie 5 a fait au moins 8 morts et 21 blessés dans la partie française de l’île de Saint-Martin. Frappées de plein fouet mercredi 6 septembre, les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy ont subi des dégâts matériels considérables : « 95% de l'île de Saint-Martin est détruite », selon le président du conseil territorial, Daniel Gibbs, qui se dit « affolé ».

Le Secours populaire a une expérience d’interventions d’urgence menées dans plusieurs régions du monde, par exemple lors du tsunami en Asie du Sud-Est, après le terrible tremblement de terre en Haïti ou encore au Népal. En 2016, à la suite du passage de l’ouragan Matthew qui a balayé les îles des Caraïbes, des aides humanitaires d’urgence ont été apportées à près de 7 000 personnes en Haïti : colis alimentaires et d’hygiène, eau potable, matériel de pêche et réparation des bateaux.

En 2005, après l’ouragan Katrina qui a frappé la Nouvelle-Orléans, le SPF est venu en aide à plus de 8 000 personnes à travers des distributions alimentaires, de produits d’hygiène, de vêtements, de matériel scolaire et médical.

Le Secours populaire appelle aux dons par SMS : envoyer DON5 ou DON10 au 9 22 22 pour verser 5 ou 10 €.

Les dons financiers peuvent être envoyés au Secours populaire français, dans tous les départements ou 9/11, rue Froissart BP 3303 75 123 Paris Cedex 03, préciser « Fonds d’urgence aléas climatiques ».

Liens

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.