Le chassé-croisé des vacances [Archivé]

Alors que certains partent en vacances ce mois d´aot, d´autres reviennent de leurs escapades. Mais au moment du chassé-croisé de l´été, combien ne partiront pas en vacances ?

  • Mis à jour le :

Vous n'avez pas les accès pour voir cet Atome.

Depuis sa création en 1945, le Secours populaire français se mobilise pour que les personnes démunies puissent profiter de séjours loin de chez elles. Les vacances n'offrent pas seulement l'occasion de se reposer, elles permettent de s'épanouir et de voir la vie sous un meilleur jour. C'est tout simplement un moment de bonheur et de détente. Les vacances permettent aux personnes en difficulté de sortir de leur isolement, mais aussi aux familles de partager des moments forts et de renforcer leurs liens, tout en favorisant l'indépendance et l'autonomie des enfants.

Tous les enfants ont le droit de partir

Le Secours populaire français propose, aux enfants des familles aidées, des départs en colonies ou en familles de vacances. En France, un enfant sur trois ne part pas en vacances. Pourtant, elles sont un droit et elles sont essentielles `a l'épanouissement de l'enfant. Les vacances permettent de sortir d'un quotidien difficile, de découvrir des activités, des surprises, des copains et de se faire des souvenirs `a raconter en retournant `a l'école.Trois millions d'enfants, de retraités et de familles ne partiront pas cet été. Les bénévoles du SPF aident ces victimes de la précarité `a préparer des séjours essentiels `a leur bien-^etre. Ils ne peuvent le faire qu'avec le soutien de nos donateurs, de nos partenaires et des familles de vacances.La joie qu'apportent les vacances `a un enfant est un moteur formidable pour l'aider `a se construire, rappelle Catherine Laborde, la marraine 2013 de la campagne Vacances du SPF.


Une petite chinoise au village d'enfants de Gravelines en 2012.
SPF

Des milliers d'enfants et de familles partiront cet été, grâce aux bénévoles et `a l'Agence nationale des ch`eques vacances (ANCV). Dans les Vosges, une centaine d'enfants vont en colonie. Le Village Kinder propose des activités sportives `a 1.000 enfants. Du 3 au 24 ao^ut, le village copain du Mondede Gravelinesaccueillera 130 enfants venus de tous les continents. Pour les Journées des oubliés des vacances, ce sera `a partir du 15 ao^ut : par exemple, 5.000 enfants d'Île-de-France se baigneront `a Cabourg, le 28 ao^ut, et 500 enfants camperont du 23 au 25 ao^ut, `a Cannes, avec la participation de la fondation Maud-Fontenoy.

Familles, la nécessité de sortir d'un quotidien difficile


Les pilotes bénévoles ont emmené chaque enfant pendant une demi-heure dans les airs.
J. Deya

Le Secours populaire français propose aux familles en difficulté de les accompagner dans leurs projets de départs en vacances. Quand elles vivent des moments difficiles, ces familles ne pensent pas `a partir. Pourtant, le départ, le "vivre-ailleurs", sont des moments de bonheur et de détente qui permettent d'oublier le quotidien. Pendant les vacances, on vit autrement et on revient plus fort. Véritable "projet"pour les familles, les vacances font l'objet d'une préparation minutieuse (organisation, budget, financement) avec l'aide et le soutien des bénévoles du Secours populaire. Ces échappées ont un effet tr`es positif sur le moral des familles. Au retour, il n'est pas rare que certaines personnes au chômage retrouvent du travail.Ces départs loin du quotidien ne sont possibles qu'avec le soutien de partenaires, comme l'Agence nationale pour les ch`eques-vacances (ANCV), les Caisses d'allocations familiales, l'Uncovac(Union de comités pour les vacances)...Grâce aux dispositifs Aides aux projets vacanceset Bourse solidarité vacancesde l'ANCV, les familles peuvent financer une partie de leur séjour. Ainsi, dans le cadre du programme Aides aux projets vacances de l'ANCV, 8 233 personnes (en majorité des familles) ont pu partir. En moyenne, les Aides aux projets vacancescouvrent 37% des frais de séjours des familles.>Lire le dossier sur les vacances

En 2012, les actions d'acc`es aux vacances mises en place par le Secours populaire français ont permis le départ de 166.220 personnes, ce qui correspond `a 400.200 journées de vacances.

Départ de 100 enfants en Vacances en Suisse en 2012