Inondations en Colombie, la solidarité européenne en marche [Archivé]

Après les inondations meurtrières du 1er avril, qui ont ravagé la ville de Mocoa, en Colombie, le Secours populaire français et l’association ACP, son partenaire espagnol, débloque un fond d’urgence pour poursuivre l’aide auprès de familles réfugiées.

Des soldats évacuent les victimes de la coulée de boue, à Mocoa.
Colombian Armed Forces 6th Army / Anadolu Agency

Dans la nuit du 31 mars au 1er avril, alors que les habitants de la ville de Mocoa, dans le sud de la Colombie, sont plongés dans le sommeil, une monumentale coulée de boue, consécutive à la crue simultanée de plusieurs cours d’eau, tue des centaines de personnes et dévaste la zone.

Une tragédie sans précédent

Les témoins parlent alors d’une « mer de boue qui a tout emporté sur son passage, provoquant une tragédie sans précédent ». Ce désastre naturel, dû au débordement de trois rivières, a causé, selon les contacts locaux, la mort de 315 personnes, dont 106 enfants, 103 personnes sont encore portées disparues et plus de 1 300 personnes sont sans-abri. Aujourd’hui encore, les routes sont impraticables, et 90 % de la population de Mocoa n’a plus accès à l’eau ni à l’électricité. Les partenaires locaux ont fait part au SPF de la gravité de la situation résultant des pluies torrentielles dues au phénomène El Niño, qui ont touché aussi le Pérou et l’Equateur.

Solidarité européenne

Le Secours populaire français, avec l’Association catalane pour la paix (ACP), son partenaire espagnol, va débloquer un fonds d’urgence pour soutenir l’action de l’Association nationale de la zone de réserve paysanne (ANZORC). Ce partenaire colombien, qui vise à la reconnaissance des territoires paysans, intervient auprès de 300 familles sinistrées, actuellement réfugiées dans la municipalité de Puerto Asís. ANZORC assure une prise en charge médicale des victimes et organise également des distributions de denrées alimentaires non périssables, d’eau, de vêtements neufs et de couvertures afin de pourvoir aux besoins les plus urgents de ces familles. Le Secours populaire français et son mouvement d’enfants Copain du monde appelle à une large mobilisation populaire.

Liens