Indonésie

En Indonésie, la lutte contre la pauvreté est un défi, alors que le chômage et le sous-emploi restent élevés. Près d’un Indonésien sur deux vit avec moins de 2 dollars par jour. La pauvreté touche en premier lieu les zones rurales. Le pays est également confronté à des risques de tsunamis, comme ce fut le cas le 26 décembre 2004.

Description

  • Indice de développement humain (IDH) : 0,63 (124e sur 187 pays)
  • PIB/habitant : 4 199 $
  • Espérance de vie : 70 ans
  • Taux de malnutrition : 12 %
  • Taux de scolarisation : 76 %
  • Taux d’accès à l’eau potable : 78 %

En Indonésie, la lutte contre la pauvreté est un défi, alors que le chômage et le sous-emploi restent élevés. Près d’un Indonésien sur deux vit avec moins de 2 dollars par jour. La pauvreté touche en premier lieu les zones rurales. Le pays est également confronté à des risques de tsunamis, comme ce fut le cas le 26 décembre 2004.

En bref

Dès 1966, le SPF dénonce la situation des droits de l’Homme en Indonésie (massacres de population, prisonniers politiques). Des premières actions de solidarité se mettent en place au milieu des années 1980. Le SPF soutient ainsi le foyer de Pemuar qui dispense une formation agricole à des élèves venant de villages isolés. En 1991, le Secours populaire reçoit le soutien financier de l’Union européenne pour apporter une aide au foyer d’accueil de Nanga Pinoh. Ce foyer est destiné aux personnes souffrant de malnutrition et de maladies. Le Secours populaire vient également en aide aux populations indonésiennes lors de catastrophes naturelles. Ainsi, en 1993, le Secours Populaire apporte des premiers secours aux victimes d’un tremblement de terre et d’un raz-de-marée. Lors du tsunami du 26 décembre 2004, le Secours populaire se mobilise. Le SPF distribue une aide d’urgence aux écoliers et aux pêcheurs dans le camp de Lampaya, près de Banda Aceh, puis conduit divers programmes pour permettre aux habitants de reprendre le cours de leur vie : mise à disposition de bateaux neufs pour les pêcheurs, mise en place d’usines à glace mobiles pour la conservation du poisson, construction d’écoles et aide matérielle pour que les enfants reprennent le chemin de l’école, bibliothèque itinérante, préservation de la culture acihaise... En 2006, le SPF pare à nouveau à l’urgence, après un séisme survenu sur l’île de Java et apporte une aide alimentaire d’urgence.

Mots-clés