Lutter contre la précarité énergétique et hydrique

La précarité énergétique est au cœur de toutes les préoccupations pour les personnes accueillies au Secours populaire qui consacrent une part de leur budget toujours plus importante aux dépenses énergétiques. Le SPF les accompagne via des actions de prévention et de médiation en lien avec les opérateurs d’énergie et différents partenaires.

  • Mis à jour le :
La précarité énergétique est au cœur de toutes les préoccupations pour les personnes accueillies au Secours populaire qui consacrent une part de leur budget toujours plus importante aux dépenses énergétiques.
Jean-François Leray

En bref

Pays :
  • France
Date projet :

La hausse de la précarité énergétique

Plus de 35 % des personnes accompagnées par le Secours populaire consacrent plus de 100 euros par mois à leurs dépenses d’énergie et pour près de 10 % d’entre elles, ce montant est supérieur à 200 euros. Ces factures grèvent fortement les budgets modestes des familles en situation de précarité. La précarité énergétique a des effets cumulatifs pour les personnes qui en sont victimes : incapacité à payer les factures d’énergie, endettement progressif, interruption de la fourniture d’énergie, restriction et privation de chauffage, impacts sur la santé.

Mettre tout en œuvre pour éviter des situations dramatiques

Le Secours populaire est vigilant sur ces questions et tissent des liens avec des partenaires afin d’assurer des actions de prévention et de maîtrise de la consommation en eau et énergie et des actions de médiation avec les opérateurs pour éviter les coupures.

Depuis 2011, le Secours populaire et EDF ont mis en place des passerelles entre les structures du SPF et les pôles solidarité d’EDF dans le soutien des personnes en situation de précarité : informations et accompagnement sur la maîtrise des consommations d’énergie, les dispositifs d’aides, échanges réguliers sur l’accompagnement du public (explication à la lecture d’une facture, renseignements sur le tarif social d’énergie…), médiation pour les situations d’impayés, octroi d’échéancier de paiement…

En 2013, un partenariat avec « Economie d’énergie » a permis de sensibiliser les personnes accueillies au SPF sur les éco-gestes permettant de limiter la consommation en eau. 500 000 économiseurs d’eau ont également été distribués dans les permanences d’accueil, de solidarité et relais-santé du Secours populaire.

Pour l’année 2013-2014, la Fondation de France met à disposition des fédérations du SPF une dotation « Fonds d’entraide » de 51 000 euros pour soutenir des personnes se trouvant dans une très grande détresse financière et morale accentuée par une situation de précarité énergétique. Cette dotation est conçue comme un moyen d’aider les personnes accueillies, après mobilisation de toutes les possibilités d’aides sociales classiques : tarifs sociaux de l’énergie et accompagnement des « pôles de solidarité EDF » (pour échelonner les dettes, éviter les coupures de courant…), Fonds de Solidarité pour le Logement, aides ponctuelles des Centres communaux d’action sociale… Les aides financières apportées peuvent alors prendre différentes formes : aide pour le paiement des factures, achat de biens comme des radiateurs, réparation ou entretien d’une chaudière, matériaux pour l’isolation…

Localisation