Accès à l’emploi et émancipation des publics aidés [Archivé]

En cette année 2020, le 1er mai, fête du travail, ne sera pas comme les autres. Bien évidemment, ce jour férié reste une journée d’hommage aux victimes de la grève de 1886 aux États-Unis mais aussi un jour de protestation pour les syndicats ouvriers et les associations qui défendent les droits des travailleurs.

Au-delà des droits fondamentaux des travailleurs, nous voulions aujourd’hui mettre l’accent sur le droit à travailler.

  • Mis à jour le :

Lorelei Buser

Depuis sa création, le Secours populaire est un acteur de la société française qui se bat chaque jour pour accompagner les publics aidés vers l’émancipation. L’émancipation, dans sa définition est l’ « action de s'affranchir d'un lien, d'une entrave, d'un état de dépendance, d'une domination, d'un préjugé » (Larousse). Que cette émancipation soit financière, culturelle, psychologique ou encore sociale, elle nous semble être une étape essentielle dans l’autonomisation des personnes que nous accompagnons.

Aussi, l’idée de cette émancipation est présente dans la plupart des actions du Secours populaire, que ce soit via l’accès à la culture, l’accès aux sports, aux loisirs, l’accompagnement dans le montage de mini-projets (sur les vacances en familles par exemple) ou encore l’accès aux droits.

Un autre vecteur d’émancipation essentiel est aussi mis en avant par le Secours populaire : l’accompagnement à l’emploi.

Dans la mise en place des projets d’aide à l’insertion professionnelle, de nombreux bénévoles se mobilisent, c’est par exemple le cas à Paris, ou une antenne agit principalement sur ce sujet (Antenne Bayet, 6 rue Bayet, 75 013 PARIS). Dans cette structure, l’équipe Emploi propose un accompagnement spécialisé aux personnes en recherche d’emploi ou de formation et qui rencontrent des difficultés particulières du fait de leur situation de précarité. C’est un lieu d’écoute, d’accueil et de proximité, où chaque nouvel arrivant définit ses projets professionnels et ses difficultés au cours d’un entretien individuel afin de pouvoir bénéficier d’un suivi personnalisé. Les bénévoles offrent leur aide et conseillent les participants pour la rédaction de CV, de lettres de motivation et sur l’ensemble des démarches auprès des organismes publics ou privés en relation avec l’emploi. Des ordinateurs avec accès à Internet sont à la disposition des personnes en recherche d'emploi afin de leur permettre de créer et de consulter leur messagerie personnelle, et d’effectuer les démarches et recherches nécessaires.

En plus de l’aide spécifiquement liée au monde du travail que l’on peut trouver dans ces structures, il y a aussi une aide plus globale permettant aux personnes éloignées de l’emploi d’être en capacité de retrouver une situation sociale stable. Pour cela, nous prenons en compte l’ensemble des besoins de la personne. Cela peut par exemple passer par une aide vestimentaire afin d’avoir une tenue adéquate en entretien d’embauche.

De manière générale, le Secours populaire s’adapte à chaque situation pour apporter l’aide la plus appropriée. C’est notamment ce qu’ont fait récemment les bénévoles de l’antenne Bayet citée ci-dessus, qui malgré le confinement et l’accès extrêmement complexe à des démarches d’embauche actuellement, ont gardé des liens (téléphoniques principalement) avec les personnes suivies. Cette aide à distance peut toujours s’axer sur l’accompagnement à la réalisation d’un CV ou d’une lettre de motivation, mais elle a aussi pour but de rappeler (et d’accompagner si nécessaire) aux personnes que les mises à jour Pôle emploi doivent aussi être effectuées pendant cette période de confinement.

 

Aujourd’hui, et demain plus que jamais, l’accompagnement à l’emploi sera pour les personnes aidées un enjeu majeur dans la possibilité de subvenir à leurs besoins de première nécessité mais aussi un vecteur de création de lien social essentiel dans l’établissement d’une société solidaire.

Pour plus d’information sur l’antenne Bayet : cliquez-ici

Mots-clés