Départs en vacances grâce aux boîtes à bonheur [Archivé]

En achetant des boîtes de conserve, chacun peut faire partir en vacances des enfants. L’opération « Boîtes à bonheur » se déroule dans les hyper-marchés Carrefour, du 15 au 28 janvier 2019, dans les Carrefour Market, du 29 janvier au 10 février, et dans les magasins Proxi, du 30 janvier au 5 février 2019.

La collecte a été très bonne au Carrefour de Saint-Quentin-En-Yvelines, samedi 26 janvier.
Jean-Marie Rayapen

Faire partir en vacances des enfants en faisant ses courses ? C’est possible et c’est ce qu’a fait Caroline, 6 ans, et des milliers d’autres personnes, le cœur sur la main. Il est midi, samedi 26 janvier, et c’est l’affluence sous les néons et dans les rayons de l’hypermarché Carrefour de Saint-Quentin-En-Yvelines.

La petite fille tend timidement ses bras vers l’un des chariots métalliques que les bénévoles du comité de Saint-Cyr-L’Ecole du Secours populaire ont disposé derrière la ligne de caisses. Elle y dépose deux boîtes d’ananas en sirop et adresse un sourire, qui laisse voir deux dents de lait en train de repousser, à l’une des vingt bénévoles qui se relaient pour collecter des denrées alimentaires dans le cadre de l’opération « Boîtes à bonheur ». « Merci », lui dit celle-ci.

Caroline, Khadîdja, Alain : tous donateurs

Depuis 14 ans, le Secours populaire et les magasins Carrefour organisent avec les industriels de la conserve cette opération solidaire. En 2018, elle avait permis de collecter auprès du public près de 600 000 euros qui ont servi à faire partir 50 000 enfants à la Journée des oubliés des vacances.

Le principe : pendant les semaines où les « Boîtes à bonheur » sont disponibles, 7 % des ventes de conserves sont reversés au Secours populaire. En effet, dix industriels de la conserve, représentant 13 marques*, s’engagent depuis 2005 et ont fait plus de 5 millions d’euros de dons cumulés, depuis cette date, pour financer la Journée des oubliés des vacances.

L'opération Boîtes à bonheur est expliquée dès l'entrée du magasin. Rendez-vous au rayon conserves !

Les bénévoles expliquent l'opération Boîtes à bonheur dès l'entrée du magasin. Rendez-vous au rayon conserves !

 

« On donne à chaque fois car être solidaire, c’est important. En plus, j’y trouve un caractère pédagogique », témoigne Paula, la mère de Caroline, qui fait une pause, derrière son charriot. A côté d’elle, Khadîdja, foulard sur la tête, vient elle aussi discrètement déposer des denrées. La privation alimentaire l’émeut d’autant plus que son quotidien est précaire : « On ne sait pas de quoi demain sera fait. » Pressée de ranger ses courses, Marcelle s’arrête néanmoins pour donner, « parce que moi aussi j’ai été aidée », précise cette future aide-soignante.

Quinze enfants à la mer

A chaque fois, Christine Ermacora, secrétaire générale du Secours populaire de Saint-Cyr-l’Ecole, remercie. Elle prend le temps de discuter, de présenter les activités du comité, qui est très actif : « Les gens sont généreux. Vous savez, l’année dernière, cette opération nous a permis de faire partir 15 enfants à la mer. »

« Quinze enfants ?, répète en ouvrant un grand sac de course Alain, un ancien cadre de la banque, à la retraite. Je suis bien content de participer à cette action car je goûte à ce bonheur chaque année avec mes petits-enfants. Ce n’est pas normal que des enfants en soient privés. »

* d’Aucy, La belle Chaurienne, Bonduelle, Carrefour, Cassegrain, Connétable, Garbit, Géant vert, Hénaff, Petit navire, Raynal et Roquelaure, Saupiquet, William Saurin, Zapetti.

 

Affiche des Boîtes à bonheur.La mer, le soleil... et les boîtes de conserve au premier plan. Un résumé de l'opération Boîtes à bonheur.

Affiche des Boîtes à bonheur.La mer, le soleil... et les boîtes de conserve au premier plan. Un résumé de l'opération Boîtes à bonheur.

Mots-clés