Grande mobilisation pour le Don'actions [Archivé]

La grande campagne de collecte du Secours populaire français a démarré, le samedi 20 janvier, par la mobilisation de plusieurs milliers de bénévoles dans toute la France.

Lancement du Don'actions 2018 à Paris, samedi 20 janvier à 10h, place de l’Hôtel-de-Ville, en présence de Julien Lauprêtre, président du Secours populaire et de plusieurs personnalités comme Veronica Antonelli, Ariane Ascaride, Maïtena Biraben...

Dans le centre de Paris, du marais aux Halles, les bénévoles étaient à tous les coins de rue,  troncs en mains, pour encourager la générosité des passants. Un couple se promène dans le quartier de Beaubourg. Revêtue d’un gilet bleu sur lequel est imprimée la main ailée du Secours populaire, la comédienne Ariane Ascaride les arrête : « Bonjour, est-ce que vous savez ce que c’est que de vivre dans la misère ? »

Pour la 20e année consécutive, Julien Lauprêtre, président du SPF, explique à quoi serviront les dons : "A faire grandir la solidarité!"

Pour la 20e année consécutive, Julien Lauprêtre, président du SPF, explique à quoi serviront les dons : "A faire grandir la solidarité !"

 

Un bref dialogue s’ensuit. Le couple repart, peu après, non sans avoir glissé quelques pièces dans le tronc que tient Ariane Ascaride, qui a grandi dans une famille populaire. « Je crois qu’il faut interpeller les gens, leur expliquer les actions du SPF et pas seulement se contenter de demander un peu d’argent », souligne la marraine de l’association, très motivée.

Maïtena Biraben, Christian Rauth, Valérie Trierweiler

Le comédien Christian Rauth, la journaliste Valérie Trierweiler, l'ancien du XV de France Romain Magellan et la présentatrice Maïtena Biraben encourageaient les parisiens à la générosité.

 

A quelques centaines de mètres, les bénévoles avaient dressé une tente sur le parvis de l’Hôtel de Ville pour distribuer des cafés bien chauds, très appréciables alors que les collectes avaient lieu sous une pluie fine mais incessante.

« Cette opération est enthousiasmante. Il y tant de dévouement chez les bénévoles du SPF, relève Julien Lauprêtre, président du SPF. L’argent est le nerf de la solidarité. Avec ce que nous collectons, nous allons nous équiper en voitures réfrigérées, des chambres froides afin de distribuer la nourriture que nous collectons auprès des magasins et de la grande distribution dans le cadre de la lutte contre le gaspillage alimentaire. »

A Marseille, les copains du Monde étaient sur le Vieux Port. Ils ont convaincu de nombreux passants à soutenir le SPF.

A Marseille, les copains du Monde étaient sur le Vieux Port. Ils ont convaincu de nombreux passants de soutenir le SPF.

Les copains du monde ont participé à la grande collecte du lancement du Don'actions.

Les copains du monde ont participé, un peu partout en France, à la grande collecte du samedi 20 janvier.
 

En 2018, le Don'actions fête ses vingt ans. La campagne de mobilisation se terminera, mi-mars, par un tirage au sort où de multiples lots pourront être gagnés. Elle est placée sous le signe de la nouveauté : cette fois, les tickets-dons ne constituent pas le seul moyen de participer à ce grand tirage. Désormais, chacun peut aussi participer au « jeu solidaire », un tirage au sort digital du Don’action.  

Les copains du Monde, le mouvement de jeunesse du SPF, étaient sur le terrain. Tronc en main, Nassim, 9 ans, collecte devant une entrée du BHV, en compagnie de ses amis Camélia et Aaron, qui sont venus avec leur mère d’un quartier populaire de la capitale. « Moi, je demande aux gens s’ils veulent donner un peu de monnaie pour ceux qui n’ont pas assez d’argent pour vivre, manger ou partir en vacances », confie Camélia, du haut de ses 8 ans.

Bénévoles et donateurs ont répondus présents lors du lancement de la campagne 2018 du Don'actions, le samedi 20 janvier.

Bénévoles et donateurs ont répondus présents lors du lancement de la campagne 2018 du Don'actions, le samedi 20 janvier.

 

Le message passe bien. Jean, un artiste peintre, vient de mettre quelques pièces dans le tronc tenu par Nassim. Qu’est-ce qui l’a poussé ? « Je souhaite participer à l’effort collectif de solidarité du Secours populaire car je connais ses actions, qui sont à la fois remarquables et très touchantes. »

Les parrains et marraines du SPF étaient également présents, comme l’actrice Arianne Ascaride, la présentatrice Maïtena Biraben, la journaliste Valérie Trierweiler ou l’ancien du XV de France Romain Magellan. « Je suis présent, comme les autres bénévoles, confie le comédien Christian Rauth. Ils sont là. Ils sont motivés pour commencer la campagne du Don’actions. Moi aussi. Nous allons collecter dans les rues de Paris en sachant que les petits ruisseaux font les grandes rivières. »

A Rouen, les bénévoles ont collecté au rythme de la fanfare "Agogô Percussions" La générosité a été au rendez-vous avec plus de 500 euros collectés.

A Rouen, les bénévoles ont collecté au rythme de la fanfare "Agogô Percussions" La générosité a été au rendez-vous avec plus de 500 euros collectés.
 

Ailleurs, plusieurs événements sont programmés comme à Marseille, où des bénévoles ont été rejoints par les acteurs de la série Plus belle la vie sur le Vieux Port pour un moment festif et solidaire. A Strasbourg, à Rodez, à Aurillac et dans de nombreuses autres villes, des déambulations avec collecte au tronc ont eu lieu. A Rouen, les bénévoles ont collecté dans le centre-ville au son de la fanfare. A Colmar, les enfants Copain du monde étaient aussi de la partie.

La générosité des Français étaient au rendez-vous. La campagne de mobilisation en faveur du Secours populaire a bien commencé.

L'actrice Ariane Ascaride et la présentatrice Maïtena Biraben, toutes deux marraines du SPF, ont collecté des fonds pour le SPF.

L'actrice Ariane Ascaride et la présentatrice Maïtena Biraben, toutes deux marraines du SPF, ont collecté des fonds pour le SPF.

Témoignages

Julie, bénévole dans les Hauts-de-Seine et à Paris

Je suis venue, ce matin malgré la pluie abondante, parce que c’est le lancement du Don’actions. Forcément, c’est important car c’est une grande opération de collecte et ça permet de participer au financement du Secours populaire dans son intégralité. Pour ma part, je participe à la maraude de Paris. C’est mon action coup de cœur : en équipe, on propose chaque semaine du lien social, à travers les activités du SPF, à des personnes qui vivent dans la rue ou dont le logement est soit très petit soit très précaire. La maraude est une action qui a besoin de fonds et de bénévoles.

Julie, bénévole dans les Hauts-de-Seine et à Paris

Liens

Fichiers

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.

Mots-clés