Gîtes solidaires, des séjours pour s'évader toute l'année

Le Secours populaire français et la fédération nationale des Gîtes de France ont mis en place une charte Gîte solidaire. Elle permet d’élargir les offres de séjours pour les familles.

Le SPF et les gîtes de France de Saône-et-Loire s'associent pour l'accès aux vacances.
Jean-Marie Rayapen

Et même s'il n’y a qu’une heure de route entre Charolles et  Chalon-sur-Saône, cette petite ville de Bourgogne offre un véritable dépaysement.

Mère d’une famille de cinq enfants, madame Bullier est ici pour quatre jours avec sa fille Myriam, âgée de 22 ans. Hébergées chez Jean-Philippe et Michelle propriétaires d’un charmant petit gîte situé à dix minutes du centre-ville, elles apprécient de pouvoir s’offrir une petite pause. Profitant pour la deuxième fois de l’opération Gîte solidaire, elles nous expliquent les bienfaits de cette formule :

« L’année dernière, je suis partie en vacances pour la première fois grâce au Secours populaire de la Saône-et-Loire. J’étais en gîte et cela m’a beaucoup plu : c’est pourquoi je me suis à nouveau portée candidate cette année. C’est très agréable, on se sent un peu comme chez soi, mais sans toutes les contraintes du quotidien. Et puis l’accueil des propriétaires est un vrai plus. Ils se tiennent à notre disposition pour que tout se passe bien. »

Ne rien faire, c’est tellement agréable

Au programme de leur séjour : repos dans le jardin, sortie au MacDo et découverte de la ville de Charolles, notamment de ses nombreux canaux. Surnommée la « Venise charolaise », elle offre de très belles balades entre l’Arconce et la Semence, les deux rivières qui la traversent. « On a de la chance, il fait très beau. C’est sympa de se mettre dans un transat au soleil. Cela permet de recharger les batteries. Et puis, ne rien faire, c’est tellement agréable. Ici on oublie tous nos ennuis », nous confie Myriam.

Initié en 2013, cette opération de Gîte solidaire est le fruit d’une belle rencontre : celle de Charlotte Lemaître propriétaire d’un gîte et de Christelle Malvoisin, secrétaire générale du SPF de la Saône-et-Loire. Pour la première, l’idée était simple. « Alors que des gîtes restent vides à certaines périodes de l’année, je me suis dit que ce serait une bonne idée d’en faire profiter des personnes qui ne peuvent pas partir en vacances », explique-t-elle. Partant de ce constat elle a contacté le SPF qui est  toujours en recherche de nouveaux partenaires pour offrir au plus grand nombre la possibilité de partir en vacances. Pour Christelle Malvoisin, c’est sans aucune hésitation qu’elle a accepté cette proposition.

Bien plus qu’un simple partenariat

Depuis, 40 propriétaires de gîtes du département se sont inscrits dans le projet et ont signé la charte  Gîte solidaire. Ainsi chaque année, et pas seulement l’été, des familles aidées par le SPF bénéficient de séjours vacances. Colette, bénévole au SPF, se souvient d’une petite fille qui n’est pas près d’oublier sa fête de Noël dans un gîte avec une vraie cheminée. Mais bien plus qu’un simple partenariat, cette rencontre entre les propriétaires et le SPF a vu naître de belles histoires comme en témoigne Christelle Malvoisin, « Certains propriétaires sont maintenant devenus bénévoles ou donateurs. De véritables liens se sont créés. Certains propriétaires restent en contact avec les familles qui sont venues chez eux. Ils accompagnent vraiment les familles et se mettent à leur disposition. Quand elles n’ont pas de véhicules, ils se proposent de les emmener faire leurs courses et de découvrir la région. »

Grâce à cette première expérience locale, une convention cadre a été signée en mai 2016 par le président  du SPF et  par celui de la fédération nationale des Gîtes de France. Celle-ci a marqué le coup d’envoi du déploiement national de cette action solidaire. Ainsi, d’autres départements se sont engagés dans ce programme comme la Corrèze, les Pyrénées-Orientales…

Gîte solidaire, des vacances pour s'évader toute l'année.

Gîte solidaire,
des vacances
pour s'évader toute l'année.