Nos finances

Derrière les chiffres, il y a des femmes et des hommes : celles et ceux qui ont besoin de solidarité et les bénévoles qui accompagnent chaleureusement les personnes en difficulté dans leurs démarches. Les chiffres que nous publions chaque année représentent le bilan de cette solidarité.

Une association décentralisée

Le Secours populaire rassemble 22 conseils de régions, 99 fédérations départementales ou professionnelles, plus de 663 comités locaux. Tous les deux ans, le SPF décide et vote ses orientations lors d’un congrès national qui rassemble des centaines de délégués venus de toute la France. Créé en 1945, le Secours populaire est un mouvement d’éducation populaire. Il associe deux valeurs: la solidarité et la réunion de toutes les personnes de bonne volonté et de toutes opinions politiques, philosophiques ou religieuses, au service de la solidarité. La structure décentralisée du Secours populaire permet à ses 80 000 collecteurs de développer les ressources de l’association et de mettre en mouvement la solidarité.

Emplois

En 2015, 65 % des ressources issues de la générosité du public sont affectées aux missions sociales, 16 % aux frais de recherche de fonds et 16 % au fonctionnement.

Missions sociales : 61,6 millions d’euros

Les missions sociales correspondent aux activités menées par les structures du Secours populaire français conformément à ses statuts, et contribuent directement à la mise en mouvement et à la réalisation de la solidarité en France et dans le monde. Elles concernent les différentes activités mises en oeuvre par les bénévoles pour l’accueil et l’accompagnement des personnes en difficulté, pour les vacances, les Pères Noël verts, les distributions alimentaires ou vestimentaires, la Journée des oubliés des vacances, etc. La solidarité dans le monde correspond notamment aux urgences (Philippines, réfugiés syriens au Liban, Mali) et à de nombreux projets, en particulier, en Haïti, à Jérusalem-Est, au Salvador et au Japon. Sur un total de 23,9 millions d’euros de ressources issues de la générosité du public, 15,5 millions ont servi à financer les missions sociales.

Frais de recherche de fonds : 7 millions d’euros

Les frais d’appel à la générosité du public sont composés des sollicitations pour les grandes campagnes du SPF, pour les legs, les donations et les assurances-vie, et des appels d’urgence, notamment dans le magazine Convergence. Sur 7 millions d’euros, 3,8 millions d’euros sont financés par la générosité du public.

Frais de fonctionnement : 15,7 millions d’euros

Pour permettre aux 80 000 bénévoles d’organiser des actions de solidarité, le SPF a mis en place des permanences d’accueil et de solidarité dans toute la France. Ces frais restent limités au regard de la solidarité mise en oeuvre, comme l’illustre la répartition des emplois, qu’ils soient d’ordres financier ou, surtout, matériel. Sur 15,7 millions d’euros, 3,8 millions sont financés par la générosité du public.

Ressources

En 2015, 99 % des ressources financières issues de la collecte auprès du grand public ont été employées dans l'année. Les ressources financières issues de la générosité du public représentent 28 % des ressources financières de l’exercice 2015 inscrites au compte de résultat.

Ressources collectées auprès du public : 25 millions d’euros

Elles correspondent pour l’essentiel aux dons et legs. Les dons financiers ou legs sont enregistrés et suivis, conformément à l’affectation indiquée par le donateur pour une action bien précise (vacances, Pères Noël verts, etc.). S’ils sont non affectés, leur utilisation est laissée au choix du SPF, afin qu’il les mobilise là où les besoins sont les plus pressants, pour la réalisation de ses missions sociales et pour couvrir les frais de fonctionnement indispensables pour réaliser la solidarité ou pour compléter le financement d’actions de solidarité.

Autres fonds privés : 40,5 millions d’euros

Ce sont les participations obtenues auprès des entreprises et des fondations (partenariats, mécénat...) ainsi que les recettes des initiatives ou collectes conduites par les bénévoles et le montant des participations des personnes accueillies lors de nos actions de solidarité.

Subventions et autres concours publics : 18,8 millions d’euros

Ils proviennent des différentes structures : collectivités territoriales, État, organismes sociaux ou Union européenne.

Autres produits : 4,6 millions d’euros

Cette rubrique regroupe essentiellement les ventes et autres produits de gestion courante.

Report des ressources non encore utilisées des exercices antérieurs : 3,4 millions d’euros

Ce report correspond aux ressources affectées des années précédentes que le SPF a utilisées en 2015, dans le respect des souhaits émis au moment du don par le donateur.

Fichiers