Éthiopie : Améliorer l'accès à l'alimentation et à l'éducation des enfants

L'Éthiopie est l'un des pays les plus pauvres d’Afrique qui fait face à des pénuries alimentaires graves. Le Secours populaire y mène un programme d'amélioration de la nutrition et d'accès à l'éducation dans deux écoles d'Adis-Abeba.

  • Mis à jour le :
Des repas équilibrés sont distribués aux écoliers pour lutter contre la malnutrition infantile
Family Service Association

Dans deux écoles d'Adis-Abeba, le Secours populaire et son partenaire local Family Service Association (FSA) mènent depuis septembre 2016 un programme d'amélioration de la nutrition et d'accès à l'éducation. 100 élèves malades, victimes de violence ou issus de familles très pauvres sont accompagnés.

Lutter contre la malnutrition infantile

Régulièrement touchée par des sécheresses, l'Éthiopie est en proie à de graves pénuries alimentaires. Les enfants en sont les premières victimes. 53% des cas de mortalité infantile ont pour cause la malnutrition. Pour lutter contre ce fléau, le Secours populaire et FSA agissent auprès de 100 élèves de deux écoles d'Adis-Abeba, en leur distribuant quotidiennement des repas équilibrés. Les écoliers retrouvent ainsi un poids stable et sont moins touchés par les maladies liées à la malnutrition.

Améliorer les conditions d'éducation

Pour lutter contre l'abandon scolaire, souvent dû à un manque de moyens des familles, le programme prévoit une aide matérielle pour les élèves. Des uniformes et des fournitures scolaires leur sont ainsi distribués.
Un suivi psychosocial est aussi mis en place par des assistantes sociales de FSA, qui assurent des visites à domicile et dans les établissements.

Permettre aux familles de retrouver une autonomie financière

Pour assurer la pérennité du projet, le Secours populaire et FSA s'attachent à renforcer les capacités économiques des familles. Grâce à des formations, elles retrouvent une autonomie financière pour pouvoir, à terme, prendre en charge la scolarité de leurs enfants.

Localisation

Mots-clés