Devenez Père Noël vert !

En France, en Europe et dans le monde, les Pères Noël verts permettent à tous de célébrer les fêtes de fin d’année dans la dignité. 

  • Date de mise à jour :
Les tours de la BNF illuminées à l'occasion du lancement de la campagne Pères Noël verts, le 15 novembre 2018.
Victor Malecot

Les Pères Noël verts du Secours populaire français sillonnent la France pour venir en aide au Père Noël rouge. Revêtus de leurs costumes verts, ils multiplient les activités solidaires afin de collecter des dons financiers, des jouets neufs et des produits de fête pour les plus démunis. Ils permettent à tous de célébrer les fêtes de fin d’année dans la dignité.

Grâce à eux, le Secours populaire peut proposer aux enfants, aux familles en difficulté, aux migrants réfugiés et aux personnes isolées : cadeaux, jouets, livres, colis alimentaires festifs mais aussi parades, sorties, spectacles, cirque, événements sportifs, séances de cinéma, vacances ou encore repas au restaurant et goûters de Noël.

Des actions dans toute la France

Les Pères Noël verts collectent de l’argent, grâce à de nombreuses initiatives, comme par exemple des opérations paquets-cadeaux dans les halls des galeries marchandes. Ils collectent des jouets neufs, à la sortie des magasins, auprès des entreprises, des mairies, agences immobilières, établissements scolaires, etc.
A Angers, les étudiants de l’école supérieure des Arts et Métiers (ENSAM) organisent une grande collecte dans le centre-ville. Le réseau des ENSAM a également impliqué ses salariés au niveau national pour des collectes de jouets. A Nantes, ce sont des motards qui vont aller au-devant des personnes lors d’un défilé. 
A Marseille, les enfants « copain du Monde » ont proposé une braderie de jouets d’occasion afin d’acheter ensuite des jouets neufs pour garnir la hotte des Pères Noëls verts. 
 
Les Pères Noël verts organisent des évènements solidaires comme des repas festifs, arbres de Noël, sorties, spectacles, séjours ou encore des réveillons. 
A Carcassonne, un réveillon de Noël va être organisé pour les personnes sinistrées des inondations de l’automne dernier. 
Le mercredi 5 décembre, 300 enfants accompagnés par le Secours populaire découvriront l’univers féérique du Musée des Arts Forains, à Paris. Petits et grands vont profiter d’une belle après-midi dans ce lieu insolite, entre attractions anciennes et décors de rêve. Le soir, le Secours populaire y organise sa grande réception des « Pères Noël verts », en présence des parrains, marraines, partenaires et mécènes.
 
A Saint Etienne, se tiendront en décembre deux libre-service organisés en fonction de la typologie de la famille : l’un pour une aide alimentaire festive, l’autre pour des jouets neufs. Les personnes participent financièrement lors de ces libres services, comme durant l’année, ce qui leur permet d’être acteurs de la solidarité.  

La tournée 2018 mènera les Pères Noël verts à travers l’Europe et le monde.

En Europe et dans le monde, le Secours populaire agit avec ses partenaires pour mettre en place des temps conviviaux qui rassemblent des groupes de personnes autour d’une fête, d’un goûter, d’un spectacle, d’un repas festif, avec remise de cadeaux. Il ne s’agit pas d’exporter Noël, mais plutôt de rassembler, de favoriser les rencontres et le dialogue et de développer le lien social.
Au Mali, dans un quartier populaire de Bamako, en partenariat avec l’Association malienne de solidarité et de coopération internationale pour le développement, un moment festif sera organisé en décembre pour 80 enfants âgés de 7 à 12 ans. Au programme : musique, danse, repas chaud, boissons et cadeaux (essentiellement des vêtements).
 
En tant qu’entreprise, fonds de dotation ou fondation d’entreprise, vous pouvez encore participer à la campagne des Pères Noëls verts car nous avons encore besoin de jouets neufs, de bénévoles, et bien sûr, de dons financiers. 
 

Interview de Patrick Paskewiez, Secrétaire Général de la fédération du Val d’Oise 

 
La fédération 95 accompagne une centaine de femmes et d’enfants mis à l’abri pendant la période hivernale. 
 
D’où viennent ces femmes et enfants et où sont-ils mis à l’abri ? 

Il s’agit d’une centaine de personnes, dont une majorité d’enfants et de femmes, originaires de RDC et du Maghreb et demandeurs d’asile en France. Un certain nombre de ces femmes ont vécu des violences conjugales et un jeune est en situation de handicap. Ces personnes ont été orientées par le 115, par l’association Espérer95 et par l’association « Du côté des femmes ». Elles sont mises à l’abri dans la base de loisirs Hubert Renaud pendant la période hivernale qui s’étend de début novembre à fin mars. La fédération a tissé des liens de confiance avec la base de loisirs car le SPF y organise le village « copain du Monde » chaque année et a déjà une solide expérience d’accueil de migrants réfugiés depuis 2015. En effet, cette année-là, le SPF 95 a été une des principales associations à accueillir des réfugiés syriens et irakiens. Les premiers arrivés ont été accueillis à Cergy. Pour cette période particulière, la base de loisirs se transforme en centre d’hébergement d’urgence (CHU) et c’est une situation qui risque malheureusement de se renouveler. 

 
Quelle aide a apporté le Secours populaire et que vont faire les Pères Noëls verts pour ces personnes ? 

Le SPF 95 a fourni une aide d’urgence : des vêtements, kits d’hygiène, couches, des jouets et des jeux, des livres. Le 12 décembre, notre partenaire Century va offrir un goûter de Noël et une remise de jouets, cet événement aura lieu dans la salle des fêtes d’Enghien-les-Bains. 

 
Comment les entreprises peuvent-elle aider ? 

En apportant un soutien financier, en collectant des fonds auprès de leurs parties prenantes et en adressant des bénévoles motivés sur la durée. En ce moment, nous recherchons notamment des chauffeurs pour conduire des véhicules légers pour effectuer les ramasses de dons alimentaires.

 
Quels sont les besoins repérés sur le moyen terme ? 

Pour accompagner, écouter, conduire des véhicules, nous recherchons constamment des bénévoles qui puissent s’impliquer dans la durée.  Pour le goûter du 12 décembre, nous recherchons des fonds ou du mécénat en nature pour organiser le transport de Cergy à Enghien. Les enfants vont à l’école, nous avons donc besoin de fournitures scolaires. Après l’école, ils n’ont pas forcément accès à des activités de loisirs. Une association de lecture s’est manifestée pour occuper les enfants et leur lire des histoires. Nous avons également besoin de produits d’hygiène et de lait pour bébé car beaucoup de jeunes enfants séjournent au CHU. Une des femmes hébergées a accouché il y a quelques jours et ce nouveau-né passera ses premières semaines ici. Il y a un besoin d’information sur la santé : ces femmes hébergées et particulièrement les plus jeunes, ont émis le souhait d’échanger autour de la maternité et de la contraception. Le Réseau écoute santé, le groupe des Médecins du SPF de la fédération du Val d’Oise va écouter et intervenir au sein du CHU.  Ce réseau "écoute santé" est composé de médecins, d’infirmiers, d‘élèves infirmiers et de travailleurs sociaux, tous bénévoles. Des échanges avec le centre d’hébergement d’urgence sont prévus dans les jours à venir pour cerner les besoins -autres que l’urgence- pour les mois à venir. 

Mots-clés