Le droit aux loisirs

20150421 - Parc Asterix En plus de ses visiteurs habituels, le Parc Astérix a accueilli 7 000 personnes aidées par le SPF pour une journée de détente et de rires.
© Le parc Astérix

blue-droit5.pngIl faut, aller à l'école pour se cultiver mais aussi au cinéma, au musée, au théâtre, faire du sport, lire un livre ou regarder la télévision. Seulement voilà, ces droits aux loisirs et à la culture sont parsemés d'obstacles. Grâce à l'action du SPF et des clubs decopain du Monde, des places de spectacles sont offertes aux familles, des invitations au cirque sont données, des séjours vacances sont proposés... Chaque année le SPF organise la "Journée des oubliés des vacances" pour que des milliers d'enfants puissent vivre au moins une journée de vacances. En France, il y a encore un enfant sur trois qui ne part jamais en vacances.
"L'enfant doit avoir toutes les possibilités de se livrer à des jeux et des activités récréatives orientées à des fins éducatives" article 31 de la convention.

Dossier solidaire