Les peuples indigènes

Ce sont des peuples descendant des premiers habitants de la terre sur lesquelles ils vivent.

20090324 - tuvans Un cavalier touvain. Les Touvains sont un peuple turc de Sibérie, essentiellement installé dans la République de Touva. Ils constituent la population non-russe la plus importante numériquement de la région Altaï-Saïan, en Sibérie méridionale.
© Shizhao

Ils sont souvent peu nombreux et les pays où ils habitent ne les reconnaissent pas en tant que peuples à part entière.
Ils sont souvent menacés.

Combien sont- ils ?

Les Nations unies estiment que cinq mille groupes indigènes, du cercle polaire à l'Amérique Latine, l'Afrique et l'Asie, sont environ 300 millions, répartis dans 70 pays et cinq continents.
Ils forment de petits groupes d'hommes et de femmes qui vivent dans des conditions parfois difficiles. Beaucoup de ces peuples sont nomades, ils vivent de la cueillette de fruits, de la chasse et de la pêche. Ils ont des langues propres à leurs tribus, qu'ils utilisent entre eux.

Qui sont-ils ?

Les papous

Ils vivent en Nouvelle Guinée (Océanie). Ils sont répartis en tribus dont certaines sont sans doute encore inconnues.

Les indiens Yuhup

Ils sont parmi les derniers indiens nomades de l'Amazonie colombienne, en Amérique du Sud. Ce sont des chasseurs qui évitent tout contact avec le monde extérieur. Ils ne sont plus que quelques centaines, vivant nus, en groupe de 5 ou 6 familles. Ils se déplacent constamment à travers la jungle. Les tribus qui les entourent, les appellent les "Macuje" (sauvages). Mais ils les craignent, car ils pensent qu'ils sont de redoutables sorciers.

Les Evènes

Ils sont 18.000 et vivent en Sibérie. Ce sont des nomades éleveurs de rennes. Ils habitent sous des tentes démontables pour suivre leurs troupeaux. Ils vivent à des températures pouvant descendre jusqu'à -55°.

Les Awà

Ils forment l'un des derniers groupes chasseurs-cueilleurs nomades du Brésil. Une soixantaine d'entre eux n'a toujours aucun contact avec le monde extérieur. Ils vivent en petits groupes familiaux dans la forêt du Maranhao. Aujourd'hui leur terre est la cible des bûcherons qui construisent des routes et des colons qui chassent le gibier.

Les Inuits

On les appelle aussi les Esquimaux. Ils vivent au nord de l'Amérique et ils sont environ 100.000. Leur nom signifie "êtres humains".

Les Aborigènes

Ce sont les premiers habitants d'Australie (Océanie), sans doute venus d'Asie il y a plus de 40.000 ans. Environ un million à la fin du XVIIIème siècle, ils ont été massacrés et privés de leurs terres. Aujourd'hui ils ne sont plus que 300.000.

Les Masaï

Groupe d'éleveurs et de guerriers nomades à certaines saisons, vivant au Kenya et en Tanzanie (Afrique). Ils sont environ 300.000. Ils vivent de leur bétail : leur richesse est comptée par le nombre de vaches que possède une famille.

Les Maoro

La Nouvelle- Zélande n'est peuplée que depuis quelques siècles. Les premiers colons arrivés de Polynésie (océan Pacifique), se sont installés entre l'an 500 et l'an 1300. Après l'arrivée des Européens au XVIIIème siècle, les indigènes d'origine polynésienne se sont appelés entre eux "Maori", ce qui veut dire "ordinaire" (ou pas européen).