La faim dans le monde

Actuellement, 830 millions de personnes souffrent directement de la faim, dont le quart sont des enfants de moins de cinq ans.

20160223 - Jungle de Calais Un boulanger irakien cuit des galettes pour les habitants de la jungle de Calais, le 23 février 2016.
© Cyrille Bernon

Pour vivre et grandir dans des conditions satisfaisantes, un enfant a besoin de certaines rations alimentaires. Ainsi un enfant d'un an en bonne santé doit absorber 820 calories par jour, ce chiffre passe à 2 200 pour un enfant de 9 ans.

Pour mener une vie active en bonne santé, un être humain a besoin de 2.400 calories par jour. La production mondiale agricole permettrait d'offrir à tous les habitants de la planète 2 700 calories par jour. C'est plus qu'il n'en faut... Pourtant, si depuis trente ans le nombre de personnes souffrant de la faim a diminué dans le monde, la situation s'aggrave dans certains pays.

Les pays touchés par la faim sont les plus pauvres. Les pays riches leur achètent de moins en moins cher ce qu'ils produisent et leur vendent de plus en plus cher les marchandises dont ils ont besoin. Endettés, ils ne peuvent pas développer leur économie et leurs populations sont victimes de la pauvreté et de la faim.

Un droit inaliénable

Le droit de s'alimenter est un droit fondamental. Or, dans les pays les plus pauvres, 50 % des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition alors qu'ils ne sont que 5 % dans nos pays développés. Et c'est dès l'enfance que se prépare une bonne santé. Comment aller à l'école, réfléchir, travailler quand on ne mange pas à sa faim...

Par ailleurs, une alimentation suffisante et équilibrée dès le plus jeune âge écarte les risques de maladies adultes.

D'autres causes

Des famines peuvent résulter d'accidents climatiques, de tremblements de terre comme ça a été le cas au Venezuela, au Salvador, en Turquie...

Mais les gouvernements et l'aide internationale trouvent alors les moyens d'agir vite et de fournir une aide alimentaire provisoire.

La guerre entretient la faim. Ainsi, les guerres civiles incessantes en Afrique empêchent le pays de s'engager dans la reconstruction économique et de développer l'agriculture. Dans ces situations, l'aide alimentaire internationale ne parvient pas toujours aux populations civiles.

Dossier solidaire