Les déchets

En 40 ans, les quantités d'ordures ménagères ont été multipliées par deux pour atteindre une moyenne de 356 kg par an et par personne. De ces déchets, 85% pourraient être recyclés, réutilisés, compostés mais pour l'instant on n'en récupère que 35%.

Trois bonnes raisons de recycler

  1. Ça réduit la pollution puisqu'au lieu d'aller à la poubelle, les déchets sont transformés en un nouvel objet.
  2. Ça économise l'énergie, car fabriquer un objet à partir de matières recyclées demande 10 à 20 fois moins d'énergie que les fabriquer à partir de zéro.
  3. Ça économise les ressources naturelles de la Terre, qui sont moins exploitées.

     

    Recycler, ça vaut vraiment la peine !

Les Rikikibians : ils font la guerre aux déchets

Depuis six ans, les bénévoles de Rikikibians redonnent un coup de propre aux forêts et rivières des Alpes-Maritimes. Sam, membre de l'association, nous explique le but de leur travail.

Comment organisez-vous vos opérations ?

Nous organisons deux fois par an, à l'automne et au printemps, des opérations de collecte de déchets près des rivières ou aux abords de forêts. Nous faisons d'abord un repérage, malheureusement nous avons toujours le choix entre plusieurs endroits, la pollution est importante dans notre région, les gens considèrent la nature comme des décharges publiques. Une fois que notre lieu est choisi nous invitons le public à ramasser les déchets.

Comment se déroule la journée ?

Répartis en plusieurs équipes, les bénévoles nettoient et ramassent les déchets. Pour les plus jeunes nous les envoyons sur des espaces sans risques et encadrés par des adultes. Pendant que le nettoyage se fait, des bénévoles animent des stands et des ateliers sur la collecte des déchets, le recyclage des ordures ménagères, la durée de vie des déchets... Pour nous la prévention est essentielle, il est important que les jeunes générations aient un comportement citoyen.

Et après le nettoyage ?

Nous laissons durant plusieurs jours les déchets en exposition, pour que les gens se rendent compte de ce que représente la pollution. Les quantités que nous ramassons sont importantes. Au printemps 2008, dans la vallée du Loup, nous avons trouvé 42 tonnes d'ordures. Nous trouvons de tout, des carcasses de voitures, de l'électroménager, des vélos, des chaussures,... C'est incroyable ce que les gens peuvent jeter.

Dossier solidaire