L'air

 Grand froid, canicule, tornades et autres catastrophes naturelles sont de plus en plus fréquents.

Climat et effet de serre

La cause de tous ces dérangements : l'augmentation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.
L'effet de serre est facile à comprendre. Imagine-toi une voiture dont les vitres sont fermées par une chaude journée d'été, la lumière du soleil pénètre à l'intérieur et réchauffe les objets dans l'auto.

Une fois que les rayons de chaleur sont produits sur ces objets, ils ne peuvent plus sortir de l'automobile parce que les vitres les en empêchent. C'est pourquoi la voiture est bouillante quand tu y entres. Les gaz à effet de serre agissent de la même façon que les vitres de la voiture. C'est pourquoi tout se réchauffe sur la planète. On prévoit que la température va augmenter de 1,5 à 5, 8 degrés d'ici 100 ans !

Pourquoi est-il plus difficile
de respirer en ville qu'à la campagne ?

A cause du smog, sorte de brume jaunâtre planant parfois sur la ville. Malgré son apparence, le smog n'est pas là pour avertir qu'il va pleuvoir, car ce n'est pas un vrai nuage. Il est le résultat de la pollution atmosphérique causée par une accumulation de produits toxiques comme l'oxyde d'azote, le monoxyde de carbone et dioxyde de soufre. Si tu ne connais pas ces gaz, dis-toi qu'ils sont rejetés par les usines et les véhicules motorisés. Dans les poumons, l'air pollué est très nocif pour la santé.
Autre menace pour l'air : la coupe des arbres. Les arbres régularisent l'air car ils conservent en eux le gaz carbonique que les humains rejettent quand ils respirent. Et quand on tue des arbres, le gaz carbonique est remis en circulation dans l'air. Cela entraîne un appauvrissement de la qualité de l'air qu'on respire.

Dossier solidaire