Une journée copain du Monde en Irak

Le 27 septembre dernier, des enfants d’Irak ont organisé une journée festive au parc Al Zawraa de Bagdad. Initiative inspirée du village copains du Monde de Meyras et portée par Malak, jeune copain du Monde irakien.

Les copains du Monde d'Irak organisent une journée festive Après leur séjour en Ardèche cet été, les enfants d'Irak ont souhaité organiser une journée copains du Monde.
© SPF 07

Nommée le « Camp des Anges », cette journée organisée par l’association irakienne Iraqi Al-Amal en Irak et a rassemblé cinquante orphelins. S’inspirant des Villages copains du Monde du SPF cette manifestation a offert de nombreuses activités aux enfants, notamment des défis sportifs, des travaux artistiques, un atelier sur les premiers secours et une visite au zoo. Des bénévoles de ont encadré les enfants, et réalisé un repas festif en fin de journée pour tous les participants .Cette belle initiative fait suite à la participation des enfants irakiens au village copains du Monde de Meyras en Ardèche cet été. Revenus enthousiastes de leur séjour en France ils ont souhaité partager leur expérience et faire découvrir le mouvement d’enfants copains du Monde à leurs copains. Malak, Hassan et Samir ont donc organisé une journée festive et solidaire.

Développer la solidarité et l’amitié

Pour Claude Esclaine, secrétaire général de la fédération de l’Ardèche ce « Camp des Anges » est une beau cadeau « Notre engagement pour le développement des copains du Monde et notre village à Meyras a porté ses fruits. Nous sommes heureux de voir que des enfants ayant participé à notre village cet été aient eu envie de faire la même chose : ils ont compris ce que nous voulions faire et ont décidé de prendre le relais dans leur pays. » Cette première action copains du Monde en Irak n’est certainement pas la dernière car les bénévoles et les enfants réfléchissent déjà à dispenser des cours sur les droits de l’enfant. Ils envisagent également l’organisation d’un second « Camp des Anges » d’ici l’année prochaine, avec pour objectif de « sensibiliser les enfants sur les droits de l’enfant et les amener à développer la solidarité et l’amitié » comme l’explique Amjed Al Maliky, animateur bénévole de l’association El Amal venu en France cet été.