Ouragans, l'élan solidaire des copains du monde

Les copains du monde se sont mobilisés en nombre pour les sinistrés des Caraïbes. Collectes de fonds, envoi de messages de soutien..., ils n'ont pas ménagé leurs efforts pour exprimer leur solidarité envers les victimes. La mobilisation du Club de Fenouillet est à ce titre exemplaire. 

2017_09_09_cdm_forum_2113_02.jpg A Fenouillet, en Haute-Garonne, le 9 septembre les enfants ont collecté 450 euros pour les victimes des ouragans.
© SPF 31

Profitant du forum des associations organisé par la ville de Fenouillet, en Haute-Garonne, le samedi 9 septembre, une quinzaine d’enfants copains du monde est allée à la rencontre des représentants d’association pour faire appel à leur générosité. Avec leurs troncs, ils ont sillonné les allées et collecté 402 euros en une journée. « Quand nous avons décidé d'agir pour les victimes des ouragans, tous ont adhéré au projet. C’est notre première action pour une urgence et cela a très bien marché. L’argent collecté permettra d’aider matériellement les sinistrés et les dessins réalisés par une vingtaine d’enfants viendront réconforter les écoliers ayant tout perdu », explique Marthe Garcia, référente Copain du monde dans le département.

Un élan spontané

Partout ailleurs, de façon très spontanée, les collégiens et lycéens appellent le Secours populaire pour savoir comment aider. À Marseille une jeune lycéenne a proposé à ses copains de classe de faire et de vendre des gâteaux pour aider les familles qui ont tout perdu. Les copains du monde sont particulièrement sensibles aux problèmes des enfants qui n’ont pas pu reprendre le chemin de l’école. C’est pour cela qu’ils souhaitent notamment organiser des collectes de fournitures scolaires. Pour relever ce défi, les clubs Copain du monde en appellent à la générosité de tous, notamment aux enfants qui auraient envie d’apporter leur aide aux sinistrés des Caraïbes.