Des Vosges à Paris, un beau séjour pour les enfants copains du Monde.

Après avoir passé deux semaines dans un Village copain du Monde dans les Vosges, 19 enfants de Guadeloupe, de Saint-Martin et d’Haïti ont découvert la capitale. Une belle journée terminant leur séjour en métropole.

Des Vosges à Paris, un beau séjour pour les copains du Monde. Le 24 juillet, 19 enfants victimes des ouragans Irma et Maria étaient invités à Paris

 

 

« Ici, à Paris il fait très chaud, encore plus chaud que chez nous, je pensais qu’en France il faisait froid ! », disent tous les enfants ce 27 juillet oùune oprétaion de nettoyage de foret de fillet ou les températures sont qausi caniculaires sur la capitale;ne our artinelli , la  les températures sont quasi caniculaires sur la capitale. Heureux d’être au pied de la dame de fer ils ont tous acheté une petite tour Eiffel pour l’offrir famille. Bien que fatigués par leur voyage en train depuis les Vosges, les enfants étaient heureux de découvrir Paris. Balade en bateau-mouche, pique-nique au Champ-de-Mars et shopping de dernière minute pour ramener des souvenirs. Le soir un grand repas était organisé au restaurant avant que tous se séparent pour prendre l’avion.

Cette journée un peu touristique marquait la fin de leur aventure dans le village copains du Monde, au centre les Tronches de Saint-Etienne-de-Remiremont dans les Vosges. Pour cette quatrième édition du Village copain du Monde, ils ont eu la chance de rencontrer des enfants lorrains et belges. 

 

« L’ambiance était super »

 

Ces premières vacances à des milliers de kilomètres de chez eux les ont  beaucoup marqués, comme ils en témoignent : « C’était génial, on a fait plein d’activités et rencontré des gens du monde entier », « L’ambiance était super même si dormir dans les tentes m’a un peu dérangé car mon voisin ronflait beaucoup » ou encore « J’ai rencontré plein de monde parce que les animateurs ont décidé de nous répartir dans les tentes par différents pays ». Pour ceux ayant subi les ouragans Irma et Maria de septembre dernier, cette pose estivale était la bienvenue.

Ainsi du 14 juillet  au 27 juillet, ils ont pu bénéficier de nombreuses activités de loisirs, comme une sortie dans une ferme aventure et une après-midi dans un centre aquatique mais aussi partager des moments de solidarité comme lors d’une collecte de fournitures scolaires qui a permis de collecter 30 kg de matériel, qui seront donnés aux enfants de Moselle pour la rentrée des classe. Une vente de calebasses, fabriquées par les enfants de Guadeloupe est venue compléter les dons financiers des clients, pour un montant total de 400 euros.

Une rencontre avec les résidents de l’EPAHD, le Home fleuri de Saint-Etienne-de-Remiremont a été l’occasion de belles rencontres, notamment lors d’échanges sur les musiques que les uns et les autres écoutaient.

 

Allier activités de solidarité et de loisirs

 

Une activité sur la protection de l’environnement a aussi été proposée, lors du ramassage de déchets dans la forêt située à proximité. Quelques temps forts ont également marqué le séjour, comme la venue de Julien Lauprêtre le président du Secours populaire français, le 24 juillet. Ce jour-là, un diplôme « copain du Monde » a été remis à tous les enfants.

« Cette année encore notre pari est réussi : allier loisirs et actions de solidarité. Je crois que les enfants sont contents de ce qu’ils ont fait. Les découvertes ont été une fois de plus nombreuses et variées. Et puis les enfants ont fait l’expérience de la solidarité, ils savent maintenant comment mener des actions solidaires. Ils pourront organiser des actions de solidarité une fois rentrés chez eux. C’est l’objectif principal des Villages copain du Monde » nous explique Sylvie Ognier, la responsable du Village copain du Monde de Moselle.