Arrivée du froid : renforcer le soutien aux sans-abri [Archivé]

L’arrivée du froid met en danger les personnes livrées à la rue. Le Secours populaire français, mobilisé toute l'année auprès d’elles, renforce sa présence sur le terrain pour leur venir en aide. Le SPF appelle ses donateurs à la solidarité.

A Marseille, les équipes du Secours populaire des Bouches-du-Rhône distribue de la nourriture (soupe et pizza) et des boissons sur la Canebière à l'occasion des fêtes de fin d'année, le 23 décembre 2015.
Grégoire Bernardi

En 2015, 498 sans-abri sont morts en France, selon le Collectif les morts de la rue. Joey, 27 ans, Dimitri, dit Nounours, 38 ans, Jean-Pierre, 61 ans, Cécile 36 ans, Francesca, une petite fille de 2 mois et demi… « C’est une immense douleur qu’à notre époque avec tous les moyens qui existent de voir que des humains perdent la vie dans de pareilles circonstances », déclare Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français.

Des bénévoles mobilisés dans toute la France auprès des sans-abri

L’arrivée du froid annoncée à partir de ce week-end et la chute des températures met en péril l’intégrité physique même de ces personnes déjà fragiles. Avec ses maraudes, le SPF, est présent auprès des sans domicile douze mois sur douze. « Les sans-abri sont menacés toute l’année par la violence et la dureté des conditions de vie dans la rue. Contrairement aux idées reçues, il y a des morts dans la rue l’hiver, mais aussi l’été », précise François Régnier, en charge de la maraude au SPF, à Paris. Le Secours populaire français durant cette période mobilise tout particulièrement l'ensemble de ses bénévoles sur le terrain, de ses fédérations départementales pour renforcer la solidarité en direction des personnes à la rue, sans oublier pour autant l’aide essentielle aux personnes seules, aux familles et aux enfants en difficulté, qui faute de moyens ont du mal à se chauffer ou à se fournir une alimentation adaptée à ces températures hivernales.

Aide matérielle et bienveillance

Dans tout l’Hexagone, à Marseille, Nice, Lille, Paris…, les bénévoles organisent des maraudes, de jour comme de nuit, proposent aux personnes en difficulté des boissons chaudes, des repas, des couvertures, des vêtements. A Paris, six équipes en voitures tournent sur la ville. « Pour faciliter le contact, une équipe de maraudeurs effectue aussi leurs tournées à pied », explique François Régnier. On dialogue, on échange, les tensions sont apaisées et les rires partagés rompent ainsi l’isolement. Certaines permanences d’accueil, de solidarité et relais santé comme à Lille proposent à titre exceptionnel de payer les nuitées d’hôtel à des personnes sans-abri lorsque les dispositifs d’hébergement d’urgence sont saturés. « Durant toute l’année, nous sommes auprès des SDF et des familles qui connaissent des problèmes de logement, leur proposant notre aide », note Jean-Louis Callens, secrétaire général du SPF du Nord. A Reims, dans la Marne, depuis près de vingt ans, chaque jour en période hivernale, à l’esplanade de la gare, la camionnette du Secours populaire ouvre ses portes. En 2015, entre 30 et 60 personnes par jour étaient accueillies. Une soupe chaude, un café, un sandwich sont les bienvenus quand il fait froid. Les couvertures chaudes, pulls, bonnets et gants sont aussi distribués aux SDF. Comme l’exprime Julien Lauprêtre, « la situation est grave, le nombre des sans-abri augmente chaque année. Grâce à l’indispensable soutien des donateurs et des bénévoles, le SPF accroît les actions de solidarité à travers toute la France ».

En images

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.

Mots-clés