Sri Lanka : aide d’urgence après les inondations meurtrières

Le Secours populaire français lance un appel à la mobilisation populaire pour venir en aide aux 500 000 Sri-Lankais déplacés après les inondations meurtrières qui ont frappé le pays vendredi 26 mai.

Un demi-million de Sri-Lankais victimes des pires inondations depuis dix ans.
Dinuka Liyanawatte / Reuters

De fortes pluies de mousson, les plus destructrices depuis mai 2003, ont provoqué des inondations et des glissements de terrain qui ont fait au moins 196 morts, selon un bilan provisoire et des milliers de victimes. D'importants dégâts matériels sont aussi à déplorer dans les 15 districts touchés : routes coupées et habitations anéanties laissant des milliers de familles sans toit – plus de 2 000 maisons ont été partiellement ou entièrement détruites.

A pied d’œuvre

Les secouristes sont à pied d’œuvre pour tenter de distribuer une aide d’urgence à un demi-million de personnes déplacées, mais routes bloquées, coupures d’électricité et pluies incessantes rendent leur tâche difficile. Entourées de terres et de routes inondées, de nombreuses victimes se retrouvent isolées. Devant l’ampleur des besoins, le SPF compte sur l’élan de générosité populaire pour renforcer son aide d’urgence et mener, comme il le fait depuis décembre 2004 après le Tsunami, des actions dans la durée.

Aide d'urgence après les inondations au Sri Lanka

Aide d'urgence
après les inondations
au Sri Lanka

Pas d’action sans don !

Votre soutien financier nous permettra d’apporter une solidarité concrète aux victimes. L’ampleur de l’aide dépendra des fonds que nous réussirons à collecter.