Baromètre Ipsos / SPF 2017 [Archivé]

Le 11e baromètre Ipsos-SPF pose des chiffres éloquents sur une réalité dont les bénévoles du Secours populaire font l'expérience quotidienne : la pauvreté s'enracine et s'étend, touchant des pans entiers de la population, y compris les seniors dont un nombre croissant peine à manger à sa faim et à se soigner.

  • Mis à jour le :
Les chiffres de l'enquête menée avec Ipsos apportent la preuve de l'immense détresse à laquelle sont confrontés de plus en plus de Français.
Olivier Pasquiers

Les chiffres de l'enquête menée avec Ipsos sont dramatiques. Ils apportent la preuve de l'immense détresse à laquelle sont confrontés de plus en plus de Français. Ce sondage et les témoignages publiés dans « Convergence » constituent autant d'appels à développer la solidarité. Il s'agit bien de développer la solidarité et non la charité, ni l'assistanat. Nous appelons ainsi les personnes âgées, qui représentent déjà une part importante de nos bénévoles, à rejoindre les antennes, les comités dans leurs quartiers, leurs villages, pour se joindre aux activités de l'association avec leurs expériences.
Les bénévoles du Secours populaire se comportent en véritables « généralistes de la solidarité », comme en témoignent les 31 villages d'enfants « Copain du monde » ouverts cet été en France et dans le monde, avec des enfants venus de plus de cinquante pays, pour se rencontrer et bâtir ensemble des projets solidaires. Ainsi, chacun, chacune, quel que soit son âge, peut-il apporter sa pierre dans la grande chaîne solidaire.

Julien Lauprêtre, président du Secours populaire français

Julien Lauprêtre,
président du Secours populaire français

 

 

 


La pauvreté enlise les plus fragiles

Le constat est sans appel : la pauvreté prend racine. Année après année, le baromètre Ipsos-SPF pointe un maintien de la pauvreté en France. En 2017, encore plus d’un tiers des Français (37 %) ont déjà fait l’expérience de la pauvreté.

Accéder au baromètre Ipsos / SPF 2017

En images

Liens

Fichiers