Maintien du PEAD pour 2012 et 2013 : un soulagement pour les plus démunis [Archivé]

Ce lundi 14 novembre, tous les efforts entrepris par les associations françaises et l´investissement du gouvernement français, notamment de Bruno Le Maire, ont permis d´éviter le pire.

  • Mis à jour le :

Les associations françaises d'aide alimentaire et les dizaines de milliers de bénévoles qui agissent au quotidien saluent la décision des ministres européens de l'Agriculture qui viennent de sauver le Programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD) pour les deux années à venir.
En effet, depuis plusieurs mois, le PEAD qui vient en aide à 13 millions d'Européens était menacé d'une baisse drastique de 75% pour 2012 et 2013.

Face à l'augmentation de la pauvreté, nous souhaitons vivement que les prochaines mesures de l'Union européenne soutiennent l'aide alimentaire, indispensable à des millions d'Européens.
Les associations françaises poursuivront leurs efforts pour faire entendre leurs voix et convaincre que ce programme, ou tout autre dispositif basé sur les mêmes principes de solidarité, a toute sa place dans les valeurs européennes.

En effet, si cette décision est un soulagement pour les plus démunis et intervient à temps pour parer à l'urgence 2012 et 2013, elle pose toutefois la question de l'après 2013, au moment où la situation économique et politique exigerait que les liens humains et solidaires soient durablement tissés. Face à la conjoncture, il est indispensable que les pouvoirs publics français comme européens renforcent le rôle clef des acteurs de l'urgence sociale.

Mots-clés