Etre auprès des plus fragiles lors des urgences « Grand Froid »

Chaque hiver, les bénévoles du Secours populaire français sont vigilants avec l’arrivée de vagues de froid en France. Le froid est dramatique pour les personnes les plus fragiles.

  • Mis à jour le :
Grand froid sur la France, 8 février 2012.
Thiérry Zoccolan / AFP

En bref

Pays :
  • France
Date projet :

Cette situation exceptionnelle rend le quotidien encore plus difficile : manque de chauffage, absence de repas chaud, difficultés d’hébergement, insuffisance de couvertures, de duvets, de vêtements chauds etc. L’impact physique et psychologique est terrible, surtout pour les enfants.

C’est pourquoi, lors de ces périodes, les équipes du Secours populaire renforcent et multiplient leurs actions de solidarité. Dans le cadre des maraudes, les équipes sont plus nombreuses. La fréquence et la durée des tournées sont augmentées. Des maraudes sont organisées en journée et pendant la nuit. Les bénévoles distribuent des repas et boissons chaudes, des denrées alimentaires, des couvertures et des vêtements chauds.

Les permanences d’accueil, de solidarité et relais santé du SPF adaptent également leurs horaires et leurs actions : elles sont ouvertes les week-ends et en soirée. Elles accueillent les personnes sans domicile afin qu’elles se réchauffent, disposent de vêtements chauds, de repas et boissons chaudes.

Certaines permanences d’accueil, de solidarité et relais santé proposent à titre exceptionnel de payer les nuitées d’hôtel à des personnes sans abri lorsque les dispositifs d’hébergement d’urgence sont saturés. Les bénévoles apportent également un soutien aux familles qui n’ont pas les moyens de se chauffer : lien avec les opérateurs d’énergie, distribution de bons « gaz »...

Localisation

Mots-clés